En ce moment
 

Grèce: émotion pour le décès du "boulanger" des migrants

Grèce

(Belga) Le décès dimanche de Dionissis Arvanitakis, "le boulanger de l'île grecque de Kos" en mer Egée, qui avait reçu le prix européen de la "société civile" en 2016 lors de la crise migratoire pour son aide aux réfugiés, a provoqué une vive émotion à Bruxelles et en Grèce.

"C'est avec douleur que j'ai appris le décès de Dionissis Arvanitakis, citoyen européen exemplaire, qui a été récompensé par les institutions européennes pour sa rare générosité et sa sensibilité à l'égard des centaines d'immigrés malheureux", a déclaré Jean-Claude Juncker. Décédé à l'âge de 77 ans, Dionissis Arvanitakis, est devenu une figure emblématique de Kos pour avoir distribué quotidiennement des milliers de pains aux personnes qui avaient débarqué à Kos, l'une des cinq îles de la mer Egée -- comme Lesbos, Chios, Leros ou Samos-- touchées particulièrement par l'afflux migratoire. "Mon Europe est celle que symbolisait Dionissis Arvanitakis. Bon voyage, cher boulanger de Kos, qui chaque jour donnait du pain aux âmes affamées qui ont connu tant de souffrances. Sincères condoléances à sa famille", a ajouté le président de la Commission européenne. En Grèce, le président de la République hellénique, Prokopis Pavlopoulos, et le Premier ministre Alexis Tsipras, ont également salué "l'humanisme" et "la solidarité" de Dionissis Arvanitakis. Environ un million de personnes sont arrivées sur des îles de la mer Egée en 2015 et jusqu'au début de 2016, fuyant guerres et pauvreté, dont la majorité ont ensuite quitté la Grèce à destination des pays de l'Europe occidentale. L'hospitalité des habitants des îles de l'Egée a été louée à plusieurs reprises par des organismes internationaux. (Belga)

Vos commentaires