En ce moment
 
 

Hand: le PSG domine Elverum 25-22 en Ligue des champions

Hand: le PSG domine Elverum 25-22 en Ligue des champions
Le joueur du PSG Kamil Syprzak (c) lors de la victoire 25-22 sur Elverum en Ligue des champions le 28 septembre 2019 à LillehamerGeir Olsen

Le Paris Saint-Germain s’est imposé 25 à 22 face à Elverum (Norvège) lors de la troisième journée de Ligue des champions de handball messieurs, samedi, enchaînant une troisième victoire en autant de rencontres dans cette campagne européenne 2019/2020.

Les Parisiens ont fait la différence après une dizaine de minutes de jeu dans l'Hakons Hall de Lillehammer, alignant un 6-1 pour conclure la première mi-temps avec une avance confortable (+4) que les Bleu et Rouge n'ont ensuite plus lâchée pour finalement s'imposer de 3 buts.

Sans coïncidence, le PSG s'est détaché juste après la sortie temporaire de son meilleur buteur cette saison en C1, Nikola Karabatic (11 buts), légèrement touché à la jambe après un duel en contre-attaque (21e). A ce moment-là, les Parisiens ont enchaîné, bien emmenés par le jeune ailier Adama Keita (8 buts au total).

Le PSG s'est appuyé sur une attaque efficace (64% au tir) et une défense solide, malgré l'absence de sa star norvégienne, Sander Sagosen, blessé aux adducteurs mercredi en championnat, pour prendre le dessus sur les Scandinaves.

Elverum avait mis les petits plats dans les grands pour accueillir le PSG, délocalisant la rencontre à 80km dans l'Hakons Hall de Lillehammer et ses 12.377 spectateurs. Du jamais-vu pour une rencontre en sport intérieur en Norvège depuis... 1999, quand le pays hôte s'était imposé face à la France en finale du Mondial féminin.

Avec trois victoires en trois rencontres, le contrat est rempli pour les joueurs de l'Espagnol Raul Gonzalez, idéalement lancés dans leur course au titre continental.

Pour Elverum, c'est une nouvelle défaite (après Aalborg et Flensburg) pour cette équipe qui semble assez loin du niveau de ses adversaires européens.

Placé cette année dans un groupe relevé avec les Hongrois de Szeged, mais aussi Barcelone et Flensburg, le PSG vise le Final Four en fin de saison à Cologne (Allemagne), après une élimination décevante l'an passé en quarts de finale face aux Polonais de Celje, que les équipiers de Luc Abalo retrouveront mi-octobre lors de la prochaine journée de C1.

Vos commentaires