En ce moment
 

Hopman Cup: la Suisse de Federer conserve son trophée

Hopman Cup: la Suisse de Federer conserve son trophée
Roger Federer et sa partenaire Belinda Bencic victorieux de la Hopman Cup devant l'Allemagne à Perth, le 5 janvier 2019 aTONY ASHBY

Roger Federer règne à Perth: le Suisse aux 20 titres du Grand Chelem a remporté pour la troisième fois, la Hopman Cup, épreuve mixte par équipes qui ouvre la saison de tennis, aux côtés de la jeune Belinda Bencic, samedi.

Le N.3 mondial, vainqueur de l'édition 2001 avec Martina Hingis, puis de celle de 2018, déjà avec Bencic (54e mondiale), a été le leader de son équipe tout au long de la semaine, ne perdant aucun simple.

Il devient le joueur le plus titré de l'épreuve (3 succès), et le second à gagner deux ans de suite avec l'Américain James Blake (2003-2004).

"Je suis très heureux avec ces records, même si je ne suis pas venu ici pour cela", a souri Federer.

Samedi, contre l'Allemagne d'Alexander Zverev (4e) et Angelique Kerber (2e), c'est au double mixte décisif que les deux nations se sont départagées. Victorieux 4-0, 1-4, 4-3 (5/4) dans un format de jeu raccourci, les Suisses ont éteint les ambitions des Allemands, qui figuraient au rang de favori au vu de leur classement et revenaient avec le goût de la revanche, après avoir calé en finale l'an dernier contre la même paire.

Le Maître (37 ans), qui prépare à Perth la défense de son titre à l'Open d'Australie (14-27 janvier) avait un peu plus tôt ouvert les débats en donnant une leçon au grand espoir du tennis mondial, Zverev, 21 ans, éclipsé 6-4, 6-2.

"Je suis heureux d'avoir pu maintenir le bon niveau de tennis que j'ai montré toute la semaine", a-t-il réagi après son simple.

Et après la défaite de Bencic contre Kerber, 6-4, 7-6 (8/6), il est revenu sur le court pour livrer un double mixte complètement fou qui a offert à la Suisse un quatrième trophée. La balle de match, au point décisif du tie-break du dernier set, a tenu en haleine tout le stade: au terme d'un échange improbable, Zverev a échoué à remettre une énième volée de Bencic.

"Quel frisson ça a été, pas seulement la balle de match mais toute la semaine !", s'est exclamé l'ex-N.1 mondial.

Vos commentaires