En ce moment
 

Incendies en Grèce - En Belgique aussi, des initiatives pour venir en aide aux victimes des incendies en Grèce

Grèce

(Belga) A la suite de l'incendie meurtrier qui a ravagé le 23 juillet dernier les localités grecques de Mati et Rafina, sur la côte à l'est d'Athènes, des centaines d'habitations et autres bâtiments, sur place, sont détruits. Face à l'ampleur des dégâts et aux pertes de vies humaines, une nonantaine, les autorités grecques ont annoncé un paquet de mesures d'urgence, associées à un compte spécial ouvert à la Banque de Grèce, mais l'aide à la reconstruction s'organise aussi au niveau local en Belgique.

Les Communautés helléniques de Bruxelles et Charleroi ont ainsi entamé des discussions avec d'autres communautés et associations grecques installées en Belgique, pour organiser une collecte de fonds chez nous. "Navrés de cette tragédie, les Grecs et les entités" concernées ont "unanimement et avec tout leur cœur donné leur avis favorable pour l'ouverture d'un compte qui servira au soutien des victimes de l'incendie, qui a provoqué en cinq minutes la mort d'au moins 91 personnes et a ravagé la ville balnéaire de Mati à Attiki", indique dimanche Dimitri Argyropoulos, président de la Communauté hellénique de Bruxelles. Des représentants des associations se sont récemment réunis afin de discuter d'activités de collecte de fonds et pour "identifier les entités à but social ou culturel" de la région touchée par les incendies qui bénéficieront de l'argent récolté. "Nous comptons sur le soutien de tous pour aider le plus de victimes possibles", ajoute Dimitri Argyropoulos. Le compte utilisé sera celui de la Communauté hellénique de Bruxelles (IBAN BE73 3100 8330 1060). Les Belges ou Grecs de Belgique qui désirent contribuer au fonds d'aide créé par les associations doivent accompagner leur versement de la communication "Aide pour Attiki". Un ressortissant belge, qui voyageait dans les environs de Mati, fait partie des victimes des incendies dans la région d'Attique. (Belga)

Vos commentaires