En ce moment
 

Incident raciste à bord d'un vol Ryanair: voici comment aurait dû réagir l'équipage, d'après un pilote expérimenté (vidéo)

Ryanair était sous le feu des critiques après avoir "mollement" réagi, aux yeux de certains, face à un passager proférant des insultes racistes à l'encontre d'une autre passagère. "Pour moi, ils auraient dû déplacer le passager qui est à l'origine des insultes, plutôt que la dame offensée", a analysé Alexandre Lacroix, pilote de ligne interrogé par nos reporters Valérie Savoir et Pascal Noriega.

Une vidéo montrant une agression verbale à caractère raciste survenue à bord d'un vol Ryanair Barcelone-Londres a suscité un vif intérêt sur internet et des commentaires outragés. Une vidéo des faits, filmée par un témoin, montre un passager s'en prendre de façon virulente à une autre cliente. Des membres de l'équipage déplacent ensuite la dame agressée verbalement ailleurs afin de mettre un terme à l'altercation.

"Ils auraient dû déplacer l'agresseur, pas l'agressée"

Les images, vues des millions de fois, ont suscité de vives critiques à l'encontre de la compagnie aérienne accusée de ne pas avoir réagi à temps ni de façon adéquate. Nos reporters Valérie Savoir et Pascal Noriega ont soumis la vidéo amateur à un pilote de ligne afin d'en savoir plus sur la marche à suivre dans un tel cas. "Je pense que l'erreur que l'équipage a faite est d'avoir déplacé la passagère qui se faisait insulter, estime Alexandre Lacroix pilote de ligne. Pour moi, ils auraient dû déplacer le passager qui est à l'origine des insultes et voir s'il y avait un impact sur la sécurité du vol".

Si la sécurité est menacée, c'est le commandant de bord qui décide

Y avait-il un risque pour la sécurité des passagers? Ryanair a-t-il commis une erreur de procédure en sous-estimant la gravité des faits? Les images amateur ne permettent pas vraiment d'évaluer l'impact éventuel en termes de sécurité. "En tout cas, en cas d'impact sur la sécurité du vol, l'équipage de cabine doit aller trouver le commandant de bord et l'en prévenir, poursuit le pilote de ligne. Ensuite, c'est au commandant de bord de décider de débarquer ce passager, s'il y a réellement un risque pour ce vol".

"Les disputes entre passagers arrivent fréquemment"

Les deux pilotes ont-ils été prévenus de la situation par le personnel de bord? Ryanair ne livre aucun détail pour l'instant. "Les disputes entre passagers sont des situations qui se passe assez régulièrement, regrette Alexandre Lacroix. C'est à ce moment-là le rôle de la cheffe ou du chef de cabine de délacer les passagers. Mais en général, on déplace l'offensant plutôt que l'offensé".

Vos commentaires