Italie: le champion du monde Steven Nzonzi rejoint l'AS Rome

Italie: le champion du monde Steven Nzonzi rejoint l'AS Rome
Steven Nzonzi alors joueur de Séville en conférence de presse le 9 juin 2015CRISTINA QUICLER
sport

Une deuxième étoile et ça bouge: Steven Nzonzi est devenu mardi le premier champion du monde 2018 à changer de club en passant du Séville FC à l'AS Rome, dans une opération à près de 30 millions d'euros, bonus compris.

"Je suis très heureux d'être ici", a déclaré le Français, cité dans le communiqué de sa nouvelle formation.

"Je veux toujours progresser, indépendamment de mon âge. Le plus important, c'est de donner son maximum et de travailler dur. Je veux faire ça, devenir un meilleur joueur et aider l'équipe avec mon jeu et mon expérience", a-t-il poursuivi.

Le prix d'un champion du monde: 26,65 millions d'euros, selon la Roma, auxquels s'ajoutent quatre millions de bonus selon les performances du joueur et de l'équipe.

Avant l'annonce officielle dans la soirée, le club italien avait diffusé des images du Français à l'aéroport de la Ville éternelle, accueilli par plusieurs dizaines de supporters scandant son nom, puis des images de sa visite médicale.

Le milieu défensif ou relayeur de 29 ans jouait depuis 2015 au sein du Séville FC, remportant l'Europa League 2016. Il avait fait ses débuts professionnels à Amiens en L2 puis évolué en Angleterre (Blackburn, Stoke City).

La France du foot avait découvert ce Francilien longiligne (1,96) en novembre 2017, lors de ses toutes premières convocation et apparition en équipe de France (contre le pays de Galles et l'Allemagne en matches amicaux), où il compte désormais 9 sélections.

Le sélectionneur Didier Deschamps l'a inclus en mai dans sa liste pour le Mondial-2018, au détriment du Parisien Adrien Rabiot, et Nzonzi a joué cinq matches dans la compétition en Russie aboutissant au second sacre des Bleus. Il est notamment entré en jeu en finale contre la Croatie (4-2) en remplacement de N'Golo Kanté.

- "La Longueur" avec "El Flaco" -

L'épopée des Bleus a fait entrer "La Longueur", comme le surnomme Paul Pogba en raison de sa grande taille, dans une nouvelle dimension, et le joueur est devenu soudain courtisé. Selon France Football, le Paris Saint-Germain se serait renseigné sur lui.

De la capitale andalouse à celle de l'Italie, Nzonzi n'a toutefois pas vraiment franchi de cap, puisque les deux clubs boxent peu ou prou dans la même catégorie, celle d'un second rideau derrière les clubs les plus puissants - même si la Roma reste sur une demi-finale de Ligue des champions la saison dernière après une incroyable remontada face au FC Barcelone en quarts (1-4, 3-0).

"Avec son arrivée, nous gagnons en qualité dans le milieu de terrain", a déclaré le directeur sportif de la Roma, Monchi. "Steven est un joueur avec des qualités à la fois physiques et techniques. Nous pensons qu'il s'ajoute bien aux joueurs qu'on a déjà."

Le club romain, entraîné par Eusebio Di Francesco et dont le directeur sportif est l'Espagnol Monchi (ancien de Séville), s'était déjà renforcé fin juin en attirant le milieu argentin Javier Pastore, premier joueur phare du projet qatari au PSG puisque "El Flaco" (le maigre) avait été recruté dès 2011.

Chez les champions du monde, le club parisien a annoncé lundi avoir prolongé de deux ans le contrat du défenseur central Presnel Kimpembe, qui court désormais jusqu'en 2023. Kanté, lui, s'est vu proposer une solide prolongation par Chelsea, selon des médias britanniques.

- Pavard, Fekir, Giroud... -

Mais d'autres Bleus de Russie peuvent encore changer d'air. A Barcelone, Ousmane Dembélé semblait sur le départ mais son but aussi sublime que décisif dimanche en Supercoupe d'Espagne contre... Séville (2-1) l'a remis en grâce. "Dembélé intransférable" titrait même ce mardi le quotidien sportif catalan Sport.

Concernant le défenseur Benjamin Pavard, la presse allemande avait révélé dès la mi-juillet un accord entre son club de Stuttgart et le Bayern Munich pour un transfert en 2019. Mais elle avance désormais que des négociations sont en cours pour que la mutation se fasse dès cet été. D'ailleurs, Pavard ne figurait pas sur la photo officielle de Stuttgart pour la nouvelle saison...

Le transfert de Nabil Fekir ne s'est pas fait de justesse avec Liverpool juste avant le Mondial, et il a désormais "90%" de chances de rester à Lyon, selon son président Jean-Michel Aulas. Mais une belle offre pour le milieu offensif pourrait changer la donne.

L'avant-centre Olivier Giroud pourrait lui aussi changer de club s'il devait s'orienter vers un rôle de doublure d'Alvaro Morata à Chelsea. Idem pour le gardien Alphonse Areola (direction l'Italie?) si Gianluigi Buffon était confirmé comme N.1 à Paris par le nouvel entraîneur Thomas Tuchel.

Deux autres joueurs sont également à surveille: le latéral monégasque Djibril Sidibé, un temps pressenti à l'Atlético de Madrid, et l'ailier Florian Thauvin, qui avait assuré avant le Mondial que ne pas disputer la Ligue des champions était "problématique" pour lui, même s'il se sentait "très bien à l'OM"

Vos commentaires