En ce moment
 

Jan Ullrich dit aller "beaucoup mieux" grâce à ses enfants

Jan Ullrich dit aller
L'ex-coureur allemand Jan Ullrich, le 21 juillet 2015 à Weinfelden, en SuisseFabrice COFFRINI
sport

L'ex-champion cycliste allemand Jan Ullrich, en cure de désintoxication à Francfort pour soigner des problèmes d'alcool et de drogue, assure aller "beaucoup mieux" depuis qu'il a été autorisé à reprendre contact avec ses enfants.

"Je vais beaucoup mieux", dit-il dans une interview vendredi au quotidien Bild, "parce que j'ai maintenant le droit de téléphoner à mes enfants tous les jours. Les enfants sont ma médecine".

Selon lui, ses difficultés ont commencé en début d'année, lorsque ses relations avec son ex-épouse Sara se sont tendues. "Lorsque les problèmes ont vraiment commencé avec Sara et que je n'ai plus pu voir ou parler aux enfants pendant des semaines, j'ai explosé. J'ai cassé quelques télés et j'ai arraché le punching ball du plafond. Pour me calmer, j'ai pris de la cocaïne et des amphétamines. Mais je n'en ai plus besoin maintenant, si j'ai les enfants, je n'ai pas besoin de drogue", dit-il.

L'unique vainqueur allemand du Tour de France (1997), aujourd'hui âgé de 44 ans, revient également sur la visite de son ancien rival Lance Armstrong samedi dernier, et révèle que l'Américain l'a invité chez lui: "Après ma thérapie ici en Allemagne je pars chez lui aux Etats-Unis dans le Colorado. Il m'a suggéré une clinique où je pourrais achever ma convalescence et éliminer les dernières toxines de mon corps".

Début août, Ullrich avait été interpellé aux Baléares par la police espagnole pour s'être introduit de force chez son voisin, l'acteur et réalisateur allemand Til Schweiger, et avoir provoqué une bagarre dans son jardin. Quelques jours plus tard, il a été arrêté à Francfort par la police allemande cette fois, après avoir frappé et étranglé une escort girl avec laquelle il avait passé la nuit. Une enquête "pour tentative d’homicide et blessures corporelles dangereuses" a été ouverte.

Admis en hôpital psychiatrique le 11 août après son arrestation, il a entamé une cure de désintoxication, dans l'espoir de pouvoir revoir ses enfants, dont la mère a la garde depuis la séparation du couple fin 2017.

Vos commentaires