En ce moment
 

JO-2018: pas de triplé en slalom pour Marcel Hirscher

JO-2018: pas de triplé en slalom pour Marcel Hirscher
L'Autrichien Marcel Hirscher sort de la piste au slalom des JO de Pyeongchang le 22 février 2018Dimitar DILKOFF
sport

L'Autrichien Marcel Hirscher, grand favori, est sorti de piste lors de la première manche du slalom des JO-2018 de Pyeongchang, perdant toute chance de réaliser un triplé historique, jeudi en Corée du Sud.

"Cela a été une grosse surprise pour moi de remporter l'or en combiné et c'est aussi une grande surprise pour moi de me retrouver éliminé" du slalom, a commenté l'Autrichien.

"Mais ça fait partie du jeu (...) Et avec un peu de chance, je vais pouvoir prendre un avion très vite pour rentrer à la maison", a ajouté l'Autrichien.

"Il n'y pas de place pour la déception en Autriche car les gens sont déjà très heureux de mes deux médailles d'or", a commenté Hirscher qui estime avoir "très mal skié".

Interrogé pour savoir s'il serait présent aux prochains JO d'hiver à Pékin-2022, il a répondu: "Pas sûr... J'ai besoin d'une médaille d'or en slalom. Non, je blague. On verra dans 4 ans".

Les Jeux sont donc terminés pour le leader de la Coupe du monde, 28 ans, qui a confirmé qu'il ne participerait pas samedi à l'épreuve par équipe.

Hirscher, déjà vainqueur du slalom géant et du combiné, avait l'occasion de rejoindre dans l'histoire son compatriote Toni Sailer et le Français Jean-Claude Killy.

Sailer, à Cortina d'Ampezzo en 1956, et Killy, 12 ans plus tard à Grenoble, restent donc à ce jour les seuls sportifs à avoir décroché trois médailles d'or en ski alpin lors d'une même édition des Jeux olympiques.

Vainqueur cette saison de six slaloms en Coupe du monde, Hirscher est sorti à mi-parcours après avoir commis une faute. Il avait atteint le 2e chrono intermédiaire en retard de 63/100e sur le Norvégien Henrik Kristoffersen, le second favori.

Cela faisait 21 slaloms, entre Coupe du monde et Mondiaux, que l'Autrichien n'avait plus été éliminé entre les portes serrées. Il n'avait plus vécu cela depuis le 14 février 2016, sur la piste japonaise de Yuzawa Naeba.

Le Norvégien Henri Kristoffersen a réalisé le meilleur temps de la première manche en 47 sec 72/100, devant le Suédois Andre Myhrer (+0.21) et le Français Victor Muffat-Jeandet (+0.62).

Vos commentaires