En ce moment
 

Josiane, une Belge rescapée des incendies mortels en Grèce: "Pour survivre, je suis restée dans la mer pendant 9h" (vidéo)

Josiane, une Belge rescapée des incendies mortels en Grèce, témoigne au micro de notre journaliste Arnaud Gabriel et de notre cameraman Michael Harvie, envoyés à Mati pour RTLINFO. "J'ai fui sur la plage, dit-elle. Il y avait une chaleur étouffante. Pour survivre, je suis allée dans l'eau et sur les rochers de 18h à 3h du matin".

Nos reporters Arnaud Gabriel et Michael Harvie, envoyés à Mati, la ville grecque ravagée par l'incendie mortel, se trouvent dans le seul hôtel encore ouvert dans la ville. Partout ailleurs, les établissements sont fermés, par manque d'eau courante et suite à des coupures d'électricité. "Regardez autour de la piscine, il n'y a personne", commente notre journaliste. En effet, la plupart des touristes ont quitté le pays. Mais certains sont restés. Parmi eux, Josiane, une Belge venant en Grèce dans le même hôtel chaque année depuis 27 ans. "Je me sens mieux qu'hier, ça va mieux, dit cette touriste, la voix marquée par l'événement. Mais j'ai fait énormément de cauchemars. Tout le temps. Je vois du feu partout, des gens… oui, c'était un désastre".

La touriste raconte l'incendie auquel elle a échappé. "J'étais sur le balcon de l'hôtel, j'ai vu le feu, décrit-elle. Tout de suite, je suis allée sur la plage. Après quelques minutes, je suis allée dans l'eau. Il y avait une chaleur incroyable. J'allais sur les rochers, puis dans l'eau, puis sur les rochers,… J'ai fait cela de 18h à 3h du matin ".

Josiane a décidé de rester en Grèce car elle connaît bien la gérante de l'hôtel et souhaite la soutenir.

Vos commentaires