En ce moment
 
 

Juncker: Trump "m'a donné sa parole" sur les taxes automobiles

Juncker: Trump

(Belga) Le président américain Donald Trump "m'a donné sa parole sur le fait qu'il n'y aurait pas de tarifs douaniers sur les voitures", a déclaré lundi le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker. Il réagissait à la remise dimanche soir à la Maison-Blanche d'un rapport sur l'industrie automobile.

Ce rapport dresse le portrait des risques potentiels pour la sécurité nationale américaine liés à l'importation de voitures. Le président Trump a désormais 90 jours pour prendre des mesures, parmi lesquelles pourraient se trouver de nouvelles taxes sur les véhicules européens. "Trump m'a donné sa parole sur le fait qu'il n'y aurait pas de tarifs douaniers sur les voitures pour le moment", a déclaré Jean-Claude Juncker lundi lors d'une interview avec le journal allemand Stuttgarter Zeitung, faisant référence à une entrevue avec le président américain l'été dernier. "Je le crois. Mais s'il revient sur cet engagement, alors nous ne nous sentirons plus tenus d'acheter davantage de soja ou de gaz liquide américain", a ajouté le chef de l'exécutif européen. Plus tôt dans la journée de lundi, un porte-parole de M. Juncker avait déjà promis une réponse "rapide et adaptée" si les Etats-Unis concrétisaient leurs menaces de surtaxer les automobiles européennes importées aux Etats-Unis. L'an dernier, lorsque Trump avait imposé des tarifs plus élevés sur l'acier et l'aluminium européens, la Commission avait adressé une plainte à l'Organisation mondiale du commerce (OMC) et introduit en retour des tarifs douaniers plus élevés sur des produits américains. En juillet dernier à la Maison-Blanche, Donald Trump et Jean-Claude Juncker avaient pris des dispositions pour éviter une guerre commerciale ouverte entre les deux continents. (Belga)

Vos commentaires