En ce moment
 

L'Espagne condamnée pour ne pas avoir accueilli assez de demandeurs d'asile

(Belga) L'État espagnol a été condamné par la Cour suprême du pays pour ne pas avoir tenu ses engagements de relocalisation de demandeurs d'asile en provenance d'Italie et de Grèce, a annoncé mercredi cette instance.

"Plus de six mois après l'expiration du délai, le rapport de l'Office (espagnol) de l'asile et des réfugiés (OAR) reconnaît que le bilan actuel de respect des obligations finales est inférieur à 13%", note la Cour dans sa décision, datée du 9 juillet. En conséquence, l'Espagne doit "continuer la procédure" d'accueil de demandeurs d'asile, écrivent les juges, qui ne la condamnent toutefois à aucune amende. En septembre 2015, en pleine crise migratoire, les États membres de l'Union européenne s'étaient engagés à se répartir en deux ans 160.000 demandeurs d'asile arrivés en Italie et en Grèce, à l'époque principales portes d'entrée de l'immigration en Europe, pour relâcher la pression sur ces deux pays. La plupart, dont l'Espagne, sont restés très loin de leurs engagements, et une partie de ces migrants ont eux-mêmes quitté la Grèce et l'Italie sans attendre d'être transférés vers un autre pays. "L'existence de graves difficultés administratives pour le respect de ces obligations", évoquée par l'État espagnol dans sa défense, "ne peut constituer une cause d'exemption de celles-ci", considère la Cour suprême. (Belga)

Vos commentaires