En ce moment
 
 

L'Espagne exhume le dictateur Franco de son mausolée monumental

L'Espagne exhume le dictateur Franco de son mausolée monumental
©Belga

Les descendants du dictateur espagnol Francisco Franco sont arrivés jeudi au mausolée situé près de Madrid dont le "Caudillo" doit être exhumé, quarante-quatre ans après la fin de la dictature franquiste, a constaté l'AFP.

Vingt-deux membres de la famille du "Caudillo", qui a dirigé l'Espagne d'une main de fer de sa victoire dans la sanglante Guerre civile espagnole (1936-1939) à sa mort en 1975, vont assister à cette exhumation qui doit commencer à 10H30.

Le gouvernement est représenté pour sa part par la ministre de la Justice Dolores Delgado.

Le cercueil dans lequel repose la dépouille embaumée du dictateur sortira de la basilique du mausolée du "Valle de los Caidos", situé à une cinquantaine de kilomètres de Madrid, porté par quatre membres de sa famille.

Il doit ensuite être transféré, par hélicoptère si le temps le permet, au cimetière de Mingorubbio où repose son épouse dans le nord de la capitale espagnole.

Un office religieux sera célébré dans ce cimetière notamment par le fils du lieutenant-colonel Antonio Tejero, l'auteur d'une tentative de coup d'Etat le 23 février 1981 dans le parlement espagnol, où il avait fait irruption revolver au poing.

Le chef du gouvernement socialiste Pedro Sanchez a fait de l'exhumation de Franco une priorité dès son arrivée au pouvoir en juin 2018, pour que ce mausolée, qui n'a pas d'équivalent dans d'autres pays d'Europe occidentale ayant été dirigés par des dictateurs, ne puisse plus être un "lieu d'apologie" du franquisme.

Promise pour l'été 2018, l'opération a été retardée de plus d'un an par les recours en justice successifs des descendants du dictateur qui avait pris la tête d'un soulèvement militaire contre le gouvernement républicain élu et mené une répression sanglante après sa victoire.

Vos commentaires