En ce moment
 
 

L'Otan ne se prononce pas sur le lieu de déploiement des missiles Patriot allemands

L'Otan ne se prononce pas sur le lieu de déploiement des missiles Patriot allemands
 
UKRAINE
 

(Belga) Le secrétaire général de l'Otan, Jens Stoltenberg, a refusé jeudi de se prononcer sur la localisation - en Pologne ou en Ukraine - du système de défense anti-aérienne Patriot que l'Allemagne a offert à Varsovie après la chute meurtrière d'un missile en Pologne la semaine dernière.

"J'accueille favorablement l'offre allemande de renforcer la défense aérienne polonaise en proposant de déployer des batteries de Patriot en Pologne", a-t-il affirmé au cours d'une conférence de presse à Bruxelles, à cinq jours d'une réunion des ministres des Affaires étrangères des pays alliés à Bucarest. Cette offre allemande fait suite à la chute d'un missile en Pologne la semaine dernière, qui avait fait deux morts. Mais le choix du lieu de déploiement d'un système spécifique "reste une décision nationale", a affirmé M. Stoltenberg. Le ministre polonais de la Défense, Mariusz Blaszczak, a proposé mercredi soir que l'Allemagne transfère à l'Ukraine le système Patriot, plutôt que de l'installer sur le sol polonais. "Après de nouvelles attaques aux missiles russes, j'ai demandé à la partie allemande que les batteries Patriot proposées à la Pologne soient transmises à l'Ukraine et qu'elles soient installées à la frontière occidentale", a-t-il déclaré sur Twitter. Cette proposition doit être "discutée avec l'Otan", a réagi la ministre allemande de la Défense, Christine Lambrecht. Lundi, le gouvernement allemand a proposé à Varsovie de lui fournir un système Patriot, après que l'explosion d'un missile eut causé la mort de deux personnes dans le village polonais de Przewodow, à proximité de la frontière ukrainienne. Des unités antiaériennes allemandes Patriot sont déjà déployées en Slovaquie. Berlin entend les y maintenir "jusqu'à la fin de 2023 et potentiellement même au-delà", selon Mme Lambrecht. (Belga)


 

Vos commentaires