En ce moment
 
 

L'UE souhaite faire avancer rapidement sa réserve Brexit

L'UE souhaite faire avancer rapidement sa réserve Brexit
 
 

(Belga) L'Union européenne souhaite formaliser sans attendre la "réserve Brexit", la manne de 5 milliards d'euros (prix 2018) prévue pour adoucir dès cette année les conséquences du Brexit dans les pays européens les plus concernés. Les ambassadeurs des Vingt-sept se sont réunis mercredi autour de la répartition entre Etats d'une première tranche de cette "réserve d'ajustement au Brexit". Jeudi, ce sont les eurodéputés de la commission parlementaire compétente (commission du développement régional) qui entendront la Commission à ce sujet.

De source bien informée, on apprend que les 27 ne veulent pas traîner dans le processus législatif, non seulement pour que l'argent puisse rapidement être dépensé, mais aussi pour éviter que certains Etats soient tentés de prolonger les discussions en revendiquant une plus grosse part du gâteau. Selon la proposition sur la table, la Belgique recevrait environ 325 millions d'euros dans le cadre d'une première tranche de 4,245 milliards d'euros (prix courants) qui serait versée dans le courant de cette année (le reste, plus d'1,1 milliard d'euros à répartir, serait versé en 2024). De ces 325 millions environ, la Wallonie bénéficiera de près de 92 millions, a indiqué mercredi au parlement régional le ministre-président Elio Di Rupo. Côté flamand, la ministre Hilde Crevits a affirmé que quelque 200 millions iront au nord du pays, y compris 60 millions spécifiquement pour la pêche. Reste 26 millions pour Bruxelles. (Belga)




 

Vos commentaires