En ce moment
 
 

La Catalogne se reconfine en partie, les Affaires Etrangères modifient leurs conseils: "J'ai peur qu'on ne puisse pas rentrer", s'inquiète Souad

 
CORONAVIRUS

Les Affaires étrangères ont modifié leur conseil aux voyageurs pour l'Espagne après que la ville catalane de Lérida et ses environs ont été mis en quarantaine samedi. Il est passé de vert à orange, c'est-à-dire que "les voyages sont possibles sous réserve de quarantaine, d'un test ou d'autres conditions".

"Le 4 juillet, le gouvernement de Catalogne a décidé de placer en quarantaine l'arrondissement d'El Segria (province de Lerida). Jusqu'à nouvel ordre, il est interdit d'y entrer ou d'en sortir", écrivent les Affaires étrangères sur leur site de conseil aux voyageurs.

Une nouvelle mesure qui inquiète Souad, qui s'apprête à quitter la Belgique pour quelques semaines de vacances en direction de l'Espagne. 

"On avait réservé depuis le mois de janvier pour 3 semaines à Manilva, dans le sud de l'Espagne. On s'inquiète car ils [les autorités espagnoles ndlr] ont dit qu'ils vont fermer les frontières aux alentours. J'ai peur qu'on aille là-bas et qu'on ne puisse pas rentrer", nous explique-t-elle. Avant d'insister: "On a peur ne pas pouvoir revenir". 

200.000 personnes confinées à nouveau

Pour les voyages ailleurs en Espagne, il n'y a actuellement aucun problème. Les voyageurs qui se rendent en Espagne par avion doivent remplir un document au moins 48 heures à l'avance dans lequel ils indiquent leur lieu de départ et s'ils ont été en contact avec le virus, selon le site web des Affaires étrangères.

De son côté, la ministre de la Santé, Maggie De Block, a recommandé aux Belges qui reviennent de la région de Lerida de limiter leurs contacts et de se faire tester au nouveau coronavirus. La Catalogne a replacé en confinement quelque 200.000 habitants de cette zone après un regain de contaminations.

 

 

Vos commentaires