La fiancée du journaliste slovaque assassinée avec lui enterrée dans sa robe de mariée

La fiancée du journaliste slovaque assassinée avec lui enterrée dans sa robe de mariée

La fiancée du journaliste d'investigation slovaque assassinée en même temps que lui, a été enterrée vendredi dans sa robe de mariée, dans la ville de Gregorovce, lors d'une cérémonie funéraire à laquelle ont assisté des centaines de personnes, ont rapporté les médias locaux. La police avait retrouvé dimanche les corps du journaliste Jan Kuciak et de sa fiancée Martina Kusnirova, tous les deux âgés de 27 ans, tués par balle chez eux, ce qui a soulevé le problème de la liberté de la presse et de la corruption et éveillé des protestations internationales.


Il était sur le point de publier un article sur les liens possibles entre des politiques et des hommes d'affaires italiens

Jan Kuciak a été abattu alors qu'il était sur le point de publier un article sur les liens possibles entre des politiques et des hommes d'affaires italiens liés probablement à la mafia 'Ndrangheta. La police slovaque a interpellé plusieurs ressortissants italiens cités par Kuciak dans son article, publié à titre posthume au début de la semaine. Jan Kuciak est mort touché par une balle à la poitrine tandis que Martina Kusnirova a été atteinte à la tête, selon la police.


"Seul le diable peut tuer des jeunes"

Le couple devait se marier en mai. Les obsèques de Jan Kuciak auront lieu samedi dans le village de Stiavnik, près de la frontière tchèque. S'adressant aux gens réunis à l'église, le prêtre a qualifié la mafia de "mal institutionnalisé", ajoutant que "seul le diable peut tuer des jeunes". Des milliers de personnes étaient attendues à des rassemblements de protestation anti-corruption et à la mémoire du journaliste organisés vendredi soir à travers la Slovaquie mais aussi à Prague, à Londres, à la Haye et dans d'autres villes étrangères.

Vos commentaires