Allemagne: la police annonce avoir déjoué un attentat à la "bombe biologique" avec de la ricine

Allemagne: la police annonce avoir déjoué un attentat à la

Le chef de la police judiciaire allemande a indiqué mercredi qu'un attentat à la "bombe biologique" avec de la ricine, un poison très puissant, avait été déjoué en Allemagne, suite à l'arrestation la semaine dernière d'un Tunisien à Cologne.

"Il y a eu dans cette affaire des préparatifs concrets pour commettre un tel acte, avec une sorte de bombe biologique et il s'agit en Allemagne d'une chose sans précédent", a déclaré Holger Münch à la radio publique allemande, en précisant que le suspect avait commencé à produire de la ricine.

Il a indiqué que le suspect interpellé la semaine dernière avait commencé à produire de la ricine et que les enquêteurs disposaient d'éléments pointant en direction de liens avec l'organisation Etat islamique (EI).

"Les perquisitions ont montré que le suspect avait en effet déjà produit de la ricine", le poison d'origine végétale le plus violent connu à ce jour", a dit le chef de la police. Il est 6.000 fois plus puissant que le cyanure. Il s'agit d'une substance mortelle en cas d'ingestion, d'inhalation ou d'injection, et contre laquelle il n'existe pas d'antidote.


Un millier de graines saisies

C'est la première fois que les autorités disent clairement qu'un attentat à la bombe remplie de ricine était en préparation dans ce dossier. La semaine dernière, lors de l'interpellation du Tunisien par les forces d'élite de la police allemande, la justice avait parlé de soupçons mais sans pouvoir aller plus loin.

"Nous avons trouvé un grand nombre de graines de ricine, permettant de produire" le poison, a souligné M. Münch, "ainsi que divers autres ustensiles nécessaires à la fabrication d'un explosif". Selon le parquet anti-terroriste allemand, un millier de graines ont été saisies au total.

La ricine, une arme biologique

La ricine est un poison végétal peu coûteux et facile à produire. Ce dernier est naturellement produit par les graines de ricin. La ricine fait ainsi partie des plantes les plus toxiques du monde. Cette substance végétale peut être inhalée ou ingérée. Dans les deux cas, elle peut être mortelle. 

"Si une personne respire ou avale de la ricine, les cellules de son estomac, ses intestins ou de ses poumons sont détruites les unes après les autres", expliquait Daniel Gillet, expert en armes chimiques, dans une interview donnée à BFMTV en 2013. 

Selon l'Institut national de veille sanitaire (INVS), lors d'une injection par voie orale, la dose létale minimale est d'1mg de ricine par kilogramme chez l'adulte. Certains spécialistes jugent cependant qu'une dose totale de 30 milligrammes suffirait à tuer. 

Cette substance est soluble dans l'eau ainsi que dans les aliments. Elle est ainsi considérée comme une arme biologique. 

Vos commentaires