En ce moment
 
 

La Russie lance un nouveau module d'amarrage vers l'ISS

La Russie lance un nouveau module d'amarrage vers l'ISS
Une fusée Soyouz 2.1B, transportant le module Pritchal, décolle du cosmodrome russe de Baïkonour, le 24 novembre 2021Handout
 

A découvrir

 

La Russie a lancé mercredi un nouveau module d'amarrage vers la Station spatiale internationale (ISS), le Pritchal, deuxième engin de ce type mis en orbite par Moscou cette année après le Nauka ayant décollé en juillet.

Selon les images retransmises en direct par l'agence spatiale russe Roscosmos, la fusée Soyouz 2.1B transportant le module Pritchal a décollé à l'heure prévue à 13H06 GMT depuis le cosmodrome russe de Baïkonour au Kazakhstan.

Le Pritchal ("Quai" en russe) doit servir de noeud d'amarrage permanent pour le segment russe de l'ISS aux côtés du Nauka ("Science" en russe), module scientifique dont le lancement avait été retardé de presque 15 ans en raison de déboires techniques.

Le voyage du Pritchal vers le laboratoire orbital doit durer deux jours et son amarrage automatique au module Nauka est prévu vendredi.

En juillet, l'amarrage du Nauka avait été perturbé par l'allumage inattendu des moteurs du module, qui avait déplacé l'ISS hors de sa position normale pendant quelques minutes.

Le secteur spatial russe souffre depuis la chute de l'URSS de problèmes de financement, d'errements bureaucratiques et de scandales de corruption.

Plusieurs incidents techniques ont eu lieu ces dernières années tant sur des vols habitués que sur des lancements de vaisseaux-cargo.

Moscou a néanmoins multiplié les annonces de projets ambitieux, tels que la construction de sa propre station spatiale afin de remplacer l'ISS ou celle d'une base lunaire avec la Chine.

La Russie a suscité la controverse la semaine dernière en pulvérisant un vieux satellite soviétique en orbite par un tir d'essai de missile. Un geste dénoncé comme dangereux par Washington.


 




 

Vos commentaires