En ce moment
 
 

Le Centre Wiesenthal ajoute un Hongrois à sa liste de criminels nazis recherchés

 
Le Centre Simon Wiesenthal a ajouté à sa liste des nazis les plus recherchés un criminel de guerre présumé hongrois et presse la Hongrie de le poursuivre en justice sans attendre. Laszlo Csatary, 95 ans, un ancien chef de la police de Kassa en Slovaquie (aujourd'hui Kosice), a joué un rôle important dans la déportation de 15.700 juifs vers le camp d'Auschwitz en 1944, selon le rapport annuel de l'ONG publié la semaine dernière. Laszlo Csatary a émigré au Canada après la Seconde Guerre mondiale, mais a été déchu de sa nationalité canadienne en 1997 quand son passé a été révélé. Le bureau du Procureur de Budapest a lancé une enquête en septembre 2011. Laszlo Csatary réside désormais en Hongrie et est en bonne santé, selon le chasseur de nazis Efraim Zuroff, du Centre Simon Wiesenthal à Jerusalem. Le centre avait localisé en 2006 un autre ressortissant hongrois soupçonné d'avoir été impliqué dans le meurtre de 1.000 civils à Novi Sad en Serbie qui avait ensuite été acquitté par un tribunal de Budapest. L'ONG a traqué plusieurs anciens criminels nazis présumés dans le cadre de son "Opération dernière chance", qui offre une récompense de 25.000 euros pour toute information permettant la capture ou la condamnation des personnes, aujourd'hui très âgées, impliquées dans des crimes nazis pendant la Seconde Guerre mondiale. Le rapport de cette année cite également deux autres criminels présumés ukrainiens qui vivent au Canada, selon la presse israélienne. (GFR)

 

Vos commentaires