Le pape François prie pour des élections "pacifiques" en RDC

Le pape François prie pour des élections

(Belga) Le pape François a prié dimanche pour la République démocratique du Congo et a appelé tous les acteurs à assurer un déroulement "régulier et pacifique" des élections historiques déjà plusieurs fois reportées.

"Nous prions ensemble pour tous ceux qui en République démocratique du Congo souffrent à cause de la violence et d'Ebola", a déclaré le pontife argentin devant des milliers de fidèles réunis sur la place Saint-Pierre pour la prière de l'angélus. "J'espère que tous s'emploient à maintenir un climat pacifique qui permette un déroulement régulier et pacifique des élections", a-t-il ajouté avant d'inviter la foule à prier un "Ave Maria" à cette intention. En République démocratique du Congo, les files d'attente grossissaient au fil de la journée dans les bureaux de vote, pour des élections marquées par un espoir de changement, la peur de nouvelles violences et des problèmes techniques. Un premier rapport partiel des observateurs de l'Eglise catholique, très puissante dans le pays, a fait état de retards, d'incidents et même d'installations de bureaux de vote dans des "lieux prohibés". Trois fois reportées, ces élections générales à un tour doivent désigner le successeur du président Joseph Kabila, au pouvoir depuis l'assassinat de son père en janvier 2001. Ce pourrait être la première transmission pacifique du pouvoir d'un président à l'autre depuis l'indépendance en 1960. Le scrutin a en revanche été reporté à mars dans la région de Beni-Butembo (est), officiellement pour des raisons sécuritaires (tueries de civils) et sanitaires (une épidémie de fièvre hémorragique Ebola a déjà tué 360 personnes). (Belga)

Vos commentaires