En ce moment
 
 

Disparition de Maddie McCann: une première photo du suspect, Christian B., dévoilée par un média allemand

Disparition de Maddie McCann: une première photo du suspect, Christian B., dévoilée par un média allemand
(c)REUTERS
maddie

Treize ans après la disparition de la petite Britannique Madeleine McCann au Portugal, l'identification d'un suspect pour "meurtre", un Allemand déjà condamné pour pédophilie, relance l'espoir de connaître enfin la vérité.

Marquant un nouveau développement dans ce fait divers à rebondissements, la police allemande a annoncé mercredi enquêter sur ce nouveau suspect et lancé un appel à témoins. Il s'agit d'un pédophile multirécidiviste allemand de 43 ans, actuellement incarcéré à Kiel, dans le nord de son pays pour trafic de drogue.

Nous supposons que la petite fille est morte

Hans Christian Wolters, porte-parole du parquet de Brunswick, a expliqué que le quadragénaire était soupçonné de meurtre. "Nous supposons que la petite fille est morte", a-t-il déclaré dans une déclaration à la presse.

Il a qualifié le suspect, présenté comme "Christian B.", de "délinquant sexuel ayant déjà été condamné à plusieurs reprises, qui a notamment été condamné pour abus sexuel sur des enfants, entre autre choses".

Ce jeudi après-midi, le média allemand Bild a diffusé une photo du suspect:

 

La police allemande a annoncé mercredi enquêter sur un nouveau suspect dans l'affaire de la mystérieuse disparition en 2007 de la fillette britannique Madeleine McCann, et a lancé un appel à témoins. 

En effet, la police demande à toutes les personnes reconnaissant les véhicules du suspect de se manifester. Le suspect conduisait une Jaguar XJR 6 de couleur sombre immatriculée à Augsbourg, en Bavière. Le nom du propriétaire de la Jaguar a été modifié le lendemain de la disparition de la petite fille.

Et ce van Volkswagen T3 Westfalia jaune et blanc avec une plaque portugaise, dans lequel le suspect séjournait parfois.

La police britannique, qui décrit le suspect comme un homme blanc d'environ 1,80 mètre, mince et aux "cheveux blonds courts" en 2007, a précisé qu'il aurait vécu dans ce van "pendant des jours, voire des semaines" et qu'il l'a peut-être utilisé le 3 mai 2007, jour de la disparition de Madeleine McCann.

La police du Met évoque aussi un coup de fil intriguant que le suspect aurait reçu de 19h32 à 20h, le soir de la disparition de la petite fille. Celle-ci étant estimée entre 21h10 et 22h.

Identifié suite à un renseignement reçu au Royaume-Uni

Selon la police allemande, "Christian B." a vécu pendant plusieurs années en Algarve, dans le sud du Portugal, entre 1995 et 2007.

Il a identifié grâce à une "étroite collaboration" entre les polices allemande, britannique et portugaise, à la suite d'un renseignement reçu par les Britanniques après un appel lancé à l'occasion du dixième anniversaire de la disparition.

La police demande à tout témoin de se manifester

La police demande d'ailleurs que toutes les personnes possédant des informations à ce sujet se manifestent, estimant que le numéro de téléphone du suspect était le +351 912 730 680 et que le numéro qu'il l'a appelé est le +351 916 510 683. Le propriétaire de ce numéro portugais au printemps 2007 n'a pas encore été identifié.

La police du Met demande à toutes personnes connaissant soit ces numéros de téléphone, soit ces voitures, soit ce suspect de se manifester. Et de la contacter à l'adresse e-mail suivante: operation.grange@met.police.uk.

La police portugaise réagit

La justice portugaise a indiqué mener des auditions dans le cadre de l'enquête sur la disparition. Dans un autre communiqué, la police judiciaire portugaise a confirmé que "des éléments semblent montrer l'éventuelle intervention d'un citoyen allemand", âgé de "43 ans, avec des antécédents criminels, ayant résidé au Portugal".

Une révélation dont avait connaissance l'ancien inspecteur principal

Plusieurs journaux britanniques citent des propos tenus l'an dernier par l'ex-policier chargé de l'enquête, Goncalo Amaral. Il avait alors dit que les enquêteurs se concentraient à nouveau sur un pédophile allemand, qui avait été écarté de la liste des suspects en 2008 et qui avait évoqué Madeleine dans des discussions en ligne.

Les parents se disent "réalistes"

Les parents de la petite Madeleine McCann se félicitent de l'identification d'un nouveau suspect dans la disparition de la fillette britannique au Portugal en 2007, tout en demeurant "réalistes", a indiqué jeudi leur porte-parole.

Gerry et Kate McCann "sont reconnaissants et se félicitent de cet appel à témoins. Ils veulent simplement savoir ce qui est arrivé à leur fille, découvrir la vérité et traduire les responsables en justice", a dit leur porte-parole, Clarence Mitchell, sur la BBC.

"Ils n'ont pas perdu l'espoir de la retrouver en vie, malgré le temps passé. (...) Mais ils sont réalistes et ils disent que, quelle que soit l'issue de cet appel à témoins (...), ils ont besoin de savoir pour retrouver la paix".

Madeleine McCann a disparu de sa chambre le 3 mai 2007, à quelques jours de son quatrième anniversaire, dans la petite station balnéaire de Praia da Luz, dans le sud du Portugal, où elle séjournait en vacances avec sa famille.

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

 

Vos commentaires