En ce moment
 

Le séparatisme catalan, "plus grand problème" de l'Espagne

(Belga) Le nouveau ministre espagnol des Affaires étrangères Josep Borrell a jugé que l'indépendantisme catalan confrontait l'Espagne "au plus grand problème auquel peut faire face un pays", en prenant ses fonctions jeudi à Madrid.

"Ce sont des temps difficiles. L'Espagne fait peut-être face au plus grand problème auquel peut faire face un pays, celui de son intégrité territoriale", a déclaré M. Borrell lors de la passation de pouvoirs avec son prédécesseur Alfonso Dastis, dans une allusion implicite à la crise catalane. Catalan, M. Borrell est farouchement opposé à l'indépendance de sa région natale et avait été en première ligne à l'automne lors de manifestations pour l'unité de l'Espagne à Barcelone avant la tentative de sécession des indépendantistes catalans. Ces derniers ont d'ailleurs vivement critiqué sa nomination. "L'Union Européenne fait face à une crise de confiance", a ajouté M. Borrell, ancien président du parlement européen de 2004 à 2007. "Si on m'avait endormi en 2007 et réveillé 11 ans plus tard, je n'aurais pas reconnu l'Europe (...) En 2007, nous avions le vent en poupe et aujourd'hui nous avons une crise de confiance dans le projet politique", a-t-il ajouté. En pleins préparatifs du Brexit au Royaume-Uni, et alors que l'Italie vient de se doter d'un gouvernement eurosceptique, le chef du gouvernement socialiste Pedro Sanchez a fait des choix pro-européens marqués en nommant M. Borrell et Nadia Calviño, jusqu'ici directrice du budget de l'UE, à l'Economie. (Belga)

Vos commentaires