En ce moment
 
 

Les militaires néerlandais réduits à crier "pang pang" au lieu de tirer des balles réelles !

Les militaires néerlandais réduits à crier
RTL Nieuws

Une information de nos confrères de RTL Nieuws.

Les militaires néerlandais ne semblent pas mieux lotis que leurs homologues belges: en raison des économies, le nombre de munitions tirées à l'entraînement a été sérieusement réduit pour chaque soldat, même avant un départ en opérations, contraignant les militaires à crier "pang" au lieu de tirer avec leur arme, a rapporté samedi la chaine de télévision RTL Nieuws.

La chaîne se fonde sur un courriel "confidentiel" émanant de l'état-major de la Défense néerlandaise. Selon des sources internes au ministère, les soldats à l'entraînement doivent simuler un tir en criant alors qu'ils appuient sur la gâchette de leur arme - un peu à l'image des soldats de l'armée malienne surpris par des caméras - "pang pang" à chaque tir, faute de munitions réelles.

La ministre néerlandaise de la Défense, Jeanine Hennis-Plasschaert, n'a cessé de réclamer plus de moyens pour son armée.

Selon RTL Nieuws, ces manquements sont connus depuis des années, mais leur accumulation ont fini par provoquer une "grande frustration" dans les rangs de l'armée néerlandaise. Le syndicat militaire VBM a dénoncé cette situation "scandaleuse". "Même si vous n'avez pas de balle, vous devez vous entraîner avec votre arme. Cela signifie que vous devez crier pang pang. C'est naturellement désastreux pour le moral des militaires", a affirmé le président du VBM, Jean Debie. 

Vos commentaires