En ce moment
 

Les ONG qui sauvent des migrants en Méditerranée nommées pour le prix Sakharov

(Belga) Le prix Sakharov pour les droits de l'homme et les libertés fondamentales, décerné chaque année par le Parlement européen, pourrait être octroyé en octobre à des ONG qui ont sauvé depuis 2015 des migrants du naufrage en Méditerranée.

Le choix de onze de ces organisations, parmi lesquelles SOS Méditerranée et Médecins Sans Frontières, a été défendu jeudi en commission du parlement européen tant par l'alliance des socialistes et démocrates (S&D) que par les Verts/ALE. "Depuis 2015, les employés et bénévoles de ces ONG mettent en pratique au quotidien les valeurs et principes sur lesquels l'Union européenne est fondée, alors que leur action les expose à des pressions, des campagnes de diffamation, du harcèlement et des poursuites judiciaires", ont justifié les députés de ces deux groupes. Le Parti populaire européen (PPE, démocrates-chrétiens), le plus important groupe de l'assemblée, soutient pour sa part le réalisateur ukrainien Oleg Sentsov, accusé par Moscou d'avoir préparé des attentats terroristes contre le pouvoir russe en place en Crimée et condamné à 20 ans de réclusion. Du côté de l'alliance des démocrates et libéraux (ADLE), c'est la nomination de César qui est soutenue. César est le pseudonyme d'un photographe militaire syrien qui a transmis clandestinement plus de 55.000 clichés témoignant des crimes commis en Syrie. Ses clichés, authentifiés, peuvent contribuer à des poursuites pénales contre les auteurs de ces crimes. D'autres groupes de l'hémicycle européen ont proposé Dewayne Johnson, ancien jardinier atteint d'un cancer qui a gagné un procès aux Etats-Unis contre le géant Monsanto, Seyran Ates, militante allemande contre l'extrémisme politico-religieux et l'oppression des femmes, Mary Wagner, militante canadienne anti-avortement, Nasser Zefzafi, dirigeant d'un mouvement social emprisonné au Maroc, ou l'AfriForum, qui milite pour les droits des Afrikaners. Une présélection des trois finalistes sera effectuée en commission parlementaire le 9 octobre. Le lauréat final sera annoncé le 25 octobre. Le prix, créé il y a 30 ans en hommage au scientifique et dissident soviétique Andreï Sakharov, a déjà récompensé par le passé Nelson Mandela, Alexander Dubcek, les Nations unies, Reporters Sans Frontières ou la jeune Pakistanaise militante du droit des femmes Malala Yousafzai. (Belga)

Vos commentaires