En ce moment
 

Les représentants de cultes et Rudy Demotte appellent à rester vigilant

histoire

(Belga) Le ministre-président de la Fédération Wallonie-Bruxelles a appelé jeudi, après sa visite du camp de concentration et centre de mise à mort d'Auschwitz-Birkenau, en Pologne, à rester vigilant. Les représentants des religions juive, musulmane et catholique ainsi que du monde laïc qui l'accompagnaient, l'ont rejoint dans son plaidoyer, afin qu'un génocide comme celui commis à Auschwitz ne se reproduise plus jamais.

"Quand on voit jusqu'où peut aller le mal, on se rend compte qu'il faut rester vigilant", a estimé Mgr Guy Harpigny, évêque de Tournai. "Cela peut toujours se reproduire et l'on est invités à prendre l'engagement que ça ne se reproduise pas." "On ne peut construire le présent et envisager l'avenir sans regarder dans le rétroviseur", a enchaîné Salah Echallaoui, président de l'Exécutif des musulmans de Belgique (EMB). La visite du camp de concentration et centre de mise à mort d'Auschwitz-Birkenau, dans lequel des milliers de déportés de Belgique ont perdu la vie, "montre que toute forme d'extrémisme doit inciter à la vigilance car le monstre est toujours parmi nous". "Il ne faut jamais relâcher la garde", a insisté Jacqueline Herremans, du Centre d'action laïque. "On a la chance en Belgique d'avoir la possibilité de dialoguer entre les cultes et aussi avec la laïcité", s'est-elle réjouie. "La visite nous a montré que les dérives peuvent se développer très vite", a souligné Philippe Markiewicz, président du Consistoire central israélite de Belgique. "Nous avons avant tout accompli une démarche citoyenne. Nous sommes des citoyens avant d'être catholique, juif, musulman ou laïc", a-t-il estimé. "Il faut être intransigeant dans la défense de la démocratie. L'avenir est notre jeunesse, qui doit comprendre que défendre la démocratie, c'est s'assurer leur futur." "Nous n'avons pas simplement fait une visite collective mais nous avons semé des graines dans le vent", a pour sa part souligné Rudy Demotte. "J'espère que nous pourrons les cultiver dans nos cœurs et nos esprits." Tous ont indiqué leur souhait de voir ce genre d'initiative interconfessionnelle se reproduire à l'avenir. (Belga)

Vos commentaires