M. Tsipras plaide pour un allègement de la dette grecque en vue du sommet européen

Grèce

(Belga) Le Premier ministre grec Alexis Tsipras plaide pour un allègement de la dette de son pays en vue du sommet européen fin du mois. "Nous progressons sur les points de l'accord avec les partenaires européens qui ont été décidés l'année passée", affirme dimanche M. Tsipras dans le journal allemand Welt am Sonntag. "L'allègement de la dette en fait partie, afin que nous puissions être mieux ancrés sur nos jambes et que nous trouvions un accès permanent aux marchés."

La Grèce présente pour le moment une dette équivalente à 180% de sont PIB. Le pays est soutenu depuis 8 ans avec des avances des partenaires européens. En retour, Athènes doit se conformer à des mesures d'économie drastiques et des réformes. L'eurogroupe, qui réunit les ministres des Finances de la zone euro, doit discuter jeudi des nécessités de la Grèce en vue de la fin du troisième programme d'aide. Le troisième programme d'aide de 86 milliards d'euros environ, en cours depuis 2015, prend fin en août. Athènes espère pouvoir se financer après cette échéance. "Nous travaillons encore aux détails de la meilleure solution possible", affirme Tsipras. Il croit en une issue qui ne reposera pas sur les épaules des contribuables européens, "mais qui est nécessaire pour une entrée sur le marché et la construction des réserves de liquidités nécessaires". La prolongation des périodes de remboursement après 2022 est par exemple envisagée, mais M. Tsipras ne signifie pas que les obligations de son pays ne feront plus l'objet de discussions. (Belga)

Vos commentaires