En ce moment
 

Malmené, le gouvernement espagnol contre-attaque avec une opération transparence

(Belga) Le gouvernement espagnol de Pedro Sanchez, dont deux ministres ont été malmenés cette semaine, a tenté de contre-attaquer vendredi en annonçant la publication de la déclaration de patrimoine de hauts responsables de l'Etat.

"Cela signifie que ce gouvernement avance vraiment sur la voie de la transparence, qu'il croit que c'est l'unique formule pour avancer en démocratie", a insisté vendredi Isabel Celaa, la porte-parole de l'exécutif à l'issue du conseil des ministres. "Nous ne nous arrêterons pas de travailler, ils (l'opposition, ndlr) ne nous arrêteront pas", a-t-elle ajouté, en dénonçant une "campagne de harcèlement" de la droite contre l'exécutif. L'opération transparence du gouvernement prévoit la publication samedi des déclarations de patrimoine de plus de 1.000 hauts responsables publics, dont 38 anciens et actuels ministres. La ministre de la Justice Dolores Delgado a fait l'objet d'appels à la démission de l'opposition de droite et de la gauche radicale après la diffusion d'enregistrements montrant sa proximité avec un ancien commissaire sulfureux, actuellement en prison. Le ministre des Sciences Pedro Duque, ancien spationaute, a lui été accusé par un média en ligne d'avoir évité de payer certains impôts en enregistrant deux biens immobiliers au sein d'une société. (Belga)

Vos commentaires