En ce moment
 

Michel Barnier: il faudra "plus de temps" pour trouver un accord global sur le Brexit

(Belga) Le négociateur de l'UE sur le Brexit, Michel Barnier, a estimé mardi qu'il faudrait "plus de temps pour trouver un accord global et atteindre un progrès décisif" en vue de finaliser la négociation sur un "retrait ordonné" du Royaume-Uni de l'Union européenne.

"Nous allons prendre ce temps", a-t-il affirmé à Luxembourg avant de rencontrer les 27 ministres des Affaires européennes pour préparer les discussions consacrées au Brexit lors du sommet prévu mercredi à Bruxelles. "Le retrait doit être ordonné pour tout le monde et sur tous les sujets, y compris l'Irlande", a rappelé M. Barnier. "Nous n'y sommes pas encore", a-t-il poursuivi, tout en estimant qu'un accord pourrait être trouvé "dans les prochaines semaines". Les négociations continuent pour l'instant de buter sur les mesures à prendre pour éviter de rematérialiser une frontière physique entre l'Irlande et la province d'Irlande du Nord, partie intégrante du Royaume-Uni. Des tractations dimanche soir n'ont pas permis d'avancer sur cette question sensible. Ce nouvel échec a conduit le président du Conseil européen, le Polonais Donald Tusk, à déclarer lundi que le scénario d'une sortie sans accord était désormais "plus probable que jamais". Le fait que les Européens se préparent à un tel scénario ne doit toutefois en aucun cas les "empêcher de tout mettre en œuvre pour parvenir au meilleur accord possible, pour toutes les parties", a-t-il ajouté. Les dirigeants de l'UE écouteront mercredi soir les explications de la Première ministre britannique Theresa May et décideront ensuite de la conduite à tenir au cours d'un dîner de travail à 27. Ils devraient se prononcer à cette occasion sur l'opportunité d'organiser un sommet extraordinaire à la mi-novembre. (Belga)

Vos commentaires