En ce moment
 

Moscou affirme que le missile tiré sur l'avion n'était plus utilisé par l'armée russe

Russie

(Belga) Les enquêteurs internationaux de la Joint Investigation Team (JIT) ont affirmé jeudi que l'avion de la Malaysia Airlines MH17 avait été abattu par un missile Buk tiré par l'armée russe. Mais le modèle évoqué par les enquêteurs n'est plus utilisé par la Russie depuis 2011, a répondu vendredi le ministère russe de la Défense, cité par des médias locaux.

Ces missiles anti-aériens ont été conçu à l'époque soviétique, en 1986. Ils ont été mis hors service après 25 ans, soit en 2011, pour être remplacés pour des raisons de sécurité par des versions plus modernes, indique le ministère. Selon Moscou, l'Ukraine dispose de vingt missiles anti-aériens Buk et n'a jamais remplacé son arsenal depuis 1991. La Russie se demande pourquoi les enquêteurs du JIT ne communiquent pas l'endroit où le missile a été retrouvé et de qui ils l'ont obtenu. Le ministère soupçonne que l'origine de la "preuve" est délibérément gardé secret parce que le missile vient probablement des forces armées ukrainiennes. (Belga)

Vos commentaires