En ce moment
 
 

Mystère au fond de la mer Baltique: on se rapproche de la science-fiction

 

A découvrir

 

L'objet étrange, révélé par les images sonars au fond de la mer Baltique, garde toujours son mystère après les plongées de l'Ocean X Team. On attend désormais l'analyse des échantillons, mais les premières impressions et expérimentations de l'équipe sont saisissantes.

Rappelez-vous, au début du mois de juin nous vous rapportions des plongées dans la mer Baltique afin de percer le mystère d'un objet reposant par 90 mètres de fond (lire l'article) et qui ressemblait vaguement au "vaisseau Falcon Millenium de Star Wars" sur les images sonars*, remarquaient certains observateurs. L'équipe d'explorateurs enthousiastes, l'Ocean X Team, a livré, tout en restant (volontairement ?) assez vague, les premiers résultats de ces plongées.

 

"Quelque chose encore jamais vu auparavant"

Ces résultats s'apparentent plus à des impressions qu'à de véritables données tangibles. Que sait-on aujourd'hui de plus qu'hier ? "Ils ont rencontré quelque chose qu'ils n'avaient encore jamais vu auparavant. Ils ont d'abord pensé qu'ils s'agissaient juste d'une pierre ou d'une falaise rocheuse mais après des observations plus poussées, l'objet ressemblait plus à un énorme champignon se dressant à 3 ou 4 mètres de hauteur au fond de la mer, avec des flancs arrondis et des bords rugueux. L'objet avait un trou en forme d'oeuf comme une ouverture à son sommet", peut-on lire sur le carnet de bord (lire le carnet de bord) en ligne de l'Ocean X Team. Une description mystérieuse qui renverrait presque d'une certaine manière aux premières minutes du film Alien. Mais, sans vouloir jouer les rabat-joies, c'est un peu maigre comme info, même si Peter Lindberg, l'un des initiateurs de l'expédition affirme, toujours dans ce carnet de bord, qu'il a vécu l'expérience la plus étrange dans sa longue carrière de plongeur.

Les plongeurs témoignent et vont très (trop?) loin

Disons le tout de suite: le mot OVNI n'a jamais filtré. Mais tous les membres de l'expédition Ocean X Team sont remontés à la surface avec cette sensation étrange qu'ils avaient eu sous les pieds une construction nullement due au hasard. Ils ont découvert des angles droits, des murs avec des surfaces lisses et des cavités semblables à des couloirs à l'intérieur de l'objet. "Lorsque nous avons vu que les murs qui étaient droits et lisses, c'était terrifiant, comme dans un film de science-fiction", raconte Dennis Aasberg. Mais un des caméraman présent a lancé une piste fort terre à terre: "Ca ressemble à des silots de lancement de missiles..."

Une véritable équipe scientifique doit aller sur place

Si les données du sonar 3D ne seront pas utilisables avant la semaine prochaine, Lindberg a déclaré que si ce qu'il a déjà remarqué sur les données brutes se précise, nous sommes à l'aube d'une découverte étonnante. Cependant, il a lui-même reconnu qu'il était maintenant temps qu'une "véritable équipe scientifique" organise une "véritable expédition scientifique" dans cette zone. "Après tout, nous ne sommes jusque que des chasseurs de trésor qui essaient de mieux comprendre ce qu'ils ont découvert."

Tous les appareils électriques se sont arrêtés

Stefan Hogeborn a pour sa part rapporté un étrange phénomène: "Rien ne fonctionnait, tout l'équipement électrique et même les téléphones satellites ont arrêté de fonctionner quand on était au-dessus de l'objet. Et quand on s'est éloigné de 200m, ils se sont rallumés. On est donc retourné au-dessus de l'objet et ils ont de nouveau cessé de fonctinné."

Une seconde "anomalie" découverte

Enfin, comble de l'étonnement: une seconde structure, appelée par l'équipe "seconde anomalie", semblable à celle visitée, a été trouvée à 200 mètre de la première. Peter Lindberg, le co-fondateur de Ocean X Team, prévoit une expédition dans 2 semaines pour explorer celle-là.

Tout ça pour ça ?

Il faudra attendre l'étude des échantillons prélevés sur cet objet pour enfin savoir si la débauche d'efforts valait vraiment le coup ou si les imaginaires des explorateurs et de ceux qui suivent leur expédition se sont enflammés pour ce qui n'était qu'une forme que le hasard a étrangement modelé au fond de la mer.

* Le sonar est un appareil utilisant les propriétés particulières de la propagation du son dans l'eau pour détecter et situer les objets sous l'eau.




 

Vos commentaires