Nadal confiant "pour être prêt à 100%" à l'Open d'Australie

Nadal confiant
L'Espagnol Rafael Nadal face au Croate Marin Cilic en quart de finale du tournoi de Melbourne, le 23 janvier 2018Paul Crock

Rafael Nadal s'est déclaré "confiant" jeudi "pour être prêt à 100%" à l'Open d'Australie qui débute dans moins de trois semaines, malgré le combat difficile qu'il a livré avec les blessures ces derniers mois.

Nadal fera son retour sur les courts au tournoi exhibition d'Abou Dhabi, où il sera opoosé au Sud-Africain Kevin Anderson ou le Sud-Coréen Chung Hyeon en match d'ouverture, vendredi. Mais c'est en Australie qu'il regoûtera vraiment à la compétition, en lançant sa saison 2019 à Brisbane, le 31 décembre.

"J'ai commencé il y a deux semaines en faisant les choses pas à pas et je pense avoir le temps pour être prêt à 100% pour Melbourne", a déclaré le Majorquin aux journalistes dans la capitale des Émirats Arabes Unis.

"Ça sera bien d'avoir quelques matches d'abord mais je suis confiant d'arriver à Melbourne en bonne forme", a-t-il précisé. L'Open d'Australie débute le 14 janvier.

L’Espagnol numéro deux mondial a dû tirer un trait prématurément sur sa saison 2018, terminant sur un bilan de 9 tournois et 2 abandons. Il n'a pas joué en compétition depuis qu'un problème à un genou l'a contraint à déclarer forfait lors de la demi-finale de l'US Open contre l'Argentin Juan Martin del Potro en septembre.

En novembre, il a subi une opération à la cheville droite. Il n'a pu reprendre l'entraînement que depuis deux semaines.

Le joueur de 32 ans a dû abandonner lors de deux des quatre levées du Grand Chelem en 2018 (l'Open d'Australie et donc l'US Open) mais a tout de même été sacré une onzième fois à Roland-Garros.

"La deuxième partie de l'année a été difficile en terme de blessures, mais ça arrive et ça fait aussi partie de ma carrière", a ajouté le gaucher.

"J'essaie juste de rester calme, j'essaie de travailler comme il faut et quand je serai de retour je sais que ça ne sera pas facile, je sais qu'au début on a toujours de mauvaises sensations et des douleurs dans le corps qui ne sont pas présentes normalement", a conclu Rafa.

Vos commentaires