Nom de la Macédoine - Un militant grec d'extrême droite placé en détention pour "usage d'explosifs"

Nom de la Macédoine - Un militant grec d'extrême droite placé en détention pour
Grèce

(Belga) Un militant d'extrême droite et ancien cadre du parti néo-nazi grec Aube dorée a été placé en détention pour "usage d'explosifs" lors d'une manifestation violente contre le nouveau nom de la Macédoine, a-t-on appris vendredi de source judiciaire.

Alexandros Tzoulios, 27 ans, avait été interpellé avec six autres personnes qui tentaient de forcer la barrière du parlement le 20 janvier, lors d'un rassemblement de dizaines de milliers de personnes protestant contre le nouveau nom de la Macédoine. Placé en détention provisoire jeudi soir, ce militant déjà connu des services judiciaires a été inculpé pour "usage d'explosifs susceptibles de mettre en danger des vies humaines", "fabrication et détention d'explosifs" et "tentative de provocation de lésions corporelles". Lors de ces incidents, 42 personnes ont été blessées, dont 25 policiers et au moins quatre journalistes dont un correspondant étranger, battu par des militants d'extrême droite. Le gouvernement d'Alexis Tsipras avait alors ouvertement accusé "des extrémistes, des membres d'Aube dorée", d'avoir "tenté d'entrer dans le parlement". Au moins 60.000 personnes s'étaient rassemblées devant le parlement, cinq jours avant la ratification de l'accord controversé sur le nouveau nom de la Macédoine par les députés grecs. Alexandros Tzoulios est connu des autorités pour son militantisme dans les rangs d'Aube dorée: en 2017, il avait été arrêté lors d'une attaque contre un "centre social" au Pirée, grand port près d'Athènes. Les dirigeants d'Aube dorée, des députés ou d'anciens députés et des militants de ce parti sont accusés pour leur implication au moins dans deux meurtres et de nombreuses violences contre des migrants et des militants de gauche. Entamé en avril 2014, leur procès, l'un des plus longs dans les annales judiciaires grecques, est toujours en cours et devrait s'achever d'ici la fin de l'année. (Belga)

Vos commentaires