En ce moment
 
 

Nucléaire: la Bulgarie prolonge l'exploitation de la centrale de Kozlodoui

Nucléaire: la Bulgarie prolonge l'exploitation de la centrale de Kozlodoui
La centrale nucléaire de Kozlodoui le 14 avril 2011DIMITAR DILKOFF

Les autorités nucléaires bulgares ont prolongé mardi de dix ans la licence de fonctionnement du deuxième réacteur de la seule centrale nucléaire du pays, située à Kozlodoui (nord), dont la construction remonte à l'époque soviétique.

Ce réacteur, dont la licence expirait en 2021, a passé avec succès les tests de résistance menés par les sociétés russe Rosatom et française EDF, selon l'autorité bulgare de régulation nucléaire

Le directeur exécutif de la centrale, Nasko Mihov, a affirmé mardi que cette unité était même en état de fonctionner encore 30 ans au vu des résultats des tests.

L'autre réacteur encore en service à Kozlodoui avait obtenu en 2017 une autorisation de dix ans de fonctionnement supplémentaire.

Située sur le Danube, la centrale, qui fournit 34% de l'énergie du pays, devra désormais demander une licence tous les dix ans.

Les unités 1 à 4 de Kozlodoui, jugées obsolètes, avaient été fermées en 1998 et 2006 sur demande de Bruxelles, qui en avait fait une des conditions de l'adhésion de la Bulgarie à l'UE.

Un projet controversé de deuxième centrale nucléaire à Béléné, à l'ouest de Kozlodoui, a été récemment relancé après avoir connu de nombreux rebondissements. Sept groupes, dont le chinois CNNC, le russe Rosatom et le sud-coréen KHNP ont déposé des offres pour achever cette installation, qui dispose déjà de deux réacteurs à 1.000 MW de fabrication russe.

La Bulgarie est souvent critiquée par Washington et Bruxelles pour sa dépendance vis-à-vis de la Russie en matière d'énergie. Plus de 95% du gaz et 80% du pétrole consommés dans le pays sont fournis par la Russie. Et la seule raffinerie du pays appartient au géant russe Loukoil.

Vos commentaires