En ce moment
 

Pays-Bas: les journaux soulignent la mauvaise posture dans laquelle se trouve Mark Rutte

(Belga) Les journaux néerlandais de jeudi matin étaient unanimes dans leurs pages, au lendemain des élections provinciales, pour conclure que la coalition gouvernementale du Premier ministre Mark Rutte, qui rassemble les partis VVD, CDA, D66 et ChristenUnie, sera rapidement confrontée à un problème de taille au sein du Sénat.

Le Forum voor Democratie, un parti de droite présenté comme eurosceptique et populiste, a fait une percée fulgurante et deviendra le premier parti sur les bancs de cette Première chambre des Etats-généraux. Le Forum voor Democratie du jeune Thierry Baudet a réalisé de gros scores dans chacune des douze provinces néerlandaises. Selon le site internet de NRC, qui suivait minute par minute jeudi matin l'arrivée des résultats, c'est dans la commune d'Edam-Volendam, en Hollande-Septentrionale, que la proportion la plus importante de votants a choisi la jeune formation politique: plus de 40%. A noter que les élections provinciales de mercredi servent à élire directement les membres des Etats provinciaux, qui eux-mêmes désigneront dans quelques mois les membres du Sénat (75 sièges). Jeudi matin, avec plus de 94% des bulletins de votes dépouillés, le FvD pouvait provisoirement s'attendre à compter 86 sièges sur les 570 des Etats-provinciaux, le VVD arrivant deuxième avec 78 sièges. Selon De Telegraaf, ce n'est d'ailleurs pas seulement une perte pour la coalition gouvernementale (libéraux, chrétiens et progressistes), mais une véritable punition infligée via les urnes aux partis traditionnels. Le Premier ministre VVD devra "téléphoner, téléphoner, téléphoner", prédit le journal AD. Ce qu'il a déjà bien dû faire par le passé, mais la tâche s'annonce cette fois plus pénible. Le "cabinet Rutte III" se retrouve dans de sales draps: le constat est identique dans l'analyse du Volkskrant, alors qu'on attend encore jeudi matin les résultats complets. Le journal s'attend à ce que la coalition autour du Premier doive composer avec un manque probable de 7 sièges dans la Première chambre. Trouw décrit le Forum voor Democratie comme un ovni qui a réussi à grappiller les provinces. Le quotidien souligne que le jeune parti n'a pas distribué de tracts à grande échelle. Les spots radiophoniques, la publicité dans De Telegraaf, mais surtout les prestations médiatiques du télégénique Baudet ont fait le travail. Selon une analyse de NRC, la percée énorme de son Forum voor Democratie devrait pousser vers la gauche le libéral Rutte. (Belga)

Vos commentaires