En ce moment
 
 

Plus de Père Fouettard dans les écoles d'Utrecht: "Nous voulons célébrer Saint-Nicolas d'une manière respectueuse pour tous"

Plus de Père Fouettard dans les écoles d'Utrecht:
Image d'illustration

Il n'y aura plus plus de Père fouettard dans les 33 écoles fondamentales d'Utrecht à l'occasion de la prochaine Saint-Nicolas, rapportent plusieurs journaux néerlandais. La figure du Père fouettard est contestée aux Pays-Bas et divise l'opinion sur son caractère raciste ou non. Dernièrement, les écoles primaires de La Haye ont décidé de remplacer le Père Fouettard traditionnel par une version "neutre".

Désormais, le Père Fouettard ne sera plus représenté dans les 33 écoles fondamentales d'Utrecht lors de la Saint-Nicolas. "Concrètement, cela signifie qu'il n'y aura plus de discrimination dans les écoles fondamentales d'Utrecht sur base de la foi, de l'origine ethnique, du genre, de l'orientation sexuelle, des croyances politiques ou autres caractéristiques", expliquent Thea Meijer et Eric van Dorp, responsables de l'administration des écoles de l'enseignement primaire d'Utrecht. "Nous voulons célébrer Saint-Nicolas d'une manière respectueuse pour tous. C'est la raison pour laquelle nous avons décidé de supprimer le Père Fouettard de l'enseignement fondamental", ajoutent les responsables.


Un Père Fouettard neutre

D'autres villes néerlandaises ont adapté le personnage controversé de Père Fouettard. Dernièrement, La Haye a décidé de créer un Père Fouettard neutre. A Amsterdam, beaucoup d'écoles ont fait le choix d'un Père Fouettard recouvert de suie ou coloré. En Belgique, le Centre interfédéral pour l'Egalité des Chances a estimé l'année passée qu'il n'était pas question "d'une forme punissable de racisme ou d'une forme légalement prohibée de discrimination raciale" dans la figure du Père Fouettard.

Vos commentaires