En ce moment
 
 

Portugal: le Premier ministre tentera de gouverner même sans majorité absolue

 
 

(Belga) Le Premier ministre sortant du Portugal, le socialiste Antonio Costa, tentera de gouverner seul même s'il n'obtient pas une majorité absolue lors des élections législatives du 30 janvier, a-t-il reconnu jeudi lors d'un débat télévisé l'opposant à son rival de centre droit, Rui Rio.

"Si je n'ai pas la majorité absolue, je ne tournerai pas le dos aux Portugais", a dit M. Costa, au pouvoir depuis 2015 grâce au soutien des formations de la gauche radicale. "La solution que nous avions trouvée jusqu'ici n'est manifestement plus possible dans les circonstances actuelles", a-t-il toutefois ajouté, précisant ensuite qu'il pourrait chercher le soutien du Parlement pour faire adopter des lois au cas par cas, ou tenter de négocier un accord avec le petit parti animaliste (PAN). S'il gagnait, le chef de l'opposition de centre droit s'est pour sa part déjà montré ouvert à discuter avec les socialistes afin d'éviter de dépendre de l'extrême droite pour former un gouvernement stable. Selon trois sondages parus mercredi et jeudi, le Parti socialiste (PS) d'Antonio Costa est le grand favori du scrutin mais, comme en 2019, il ne devrait pas atteindre la majorité absolue qu'il ambitionne. La principale formation de centre droit, le Parti social démocrate (PSD) de Rui Rio, apparaît en deuxième position devant les partis de gauche radicale, le Bloc de gauche (BE) et la coalition communistes-verts (CDU), qui sont au coude à coude avec l'extrême droite de Chega. Antonio Costa est arrivé au pouvoir en 2015 en scellant un accord avec les formations de gauche radicale qui, six ans plus tard, ont fini par lui retirer leur soutien en rejetant son projet de budget pour 2022. Afin de surmonter cette impasse, le président de la République, le conservateur Marcelo Rebelo de Sousa, a dissous le Parlement et convoqué des élections anticipées. (Belga)


 

Vos commentaires