Probablement 13 sièges pour le FvD au Sénat néerlandais

Probablement 13 sièges pour le FvD au Sénat néerlandais

(Belga) Après le comptage de 98,5% des voix, dans les élections provinciales organisées mercredi aux Pays-Bas, il apparait que le Forum voor Democratie (FvD) pourra prétendre à 13 sièges au Sénat, soit un de plus que le VVD du Premier ministre Mark Rutte. La très jeune formation politique, populiste et eurosceptique, deviendra donc bien dans l'absolu la première force en termes de sièges au sein de la Première chambre des Etats-généraux néerlandais, où elle ne comptait aucun siège jusqu'ici.

Groen-Links, la "gauche verte", a aussi fait un joli bond, et devrait pouvoir plus que doubler sa représentation au Sénat avec 9 sièges (4 actuellement). Dans une réaction à la suite de ce qu'on peut certainement appeler un revers pour sa coalition gouvernementale, le Premier ministre libéral Mark Rutte (VVD), a indiqué qu'il allait envisager, dossier par dossier, la possibilité de collaborer avec le FvD. "Je compte sur le fait que le parti qui est devenu le plus 'grand' est prêt à le faire aussi", a-t-il indiqué, interrogé à Bruxelles où il participera au conseil européen. Rutte n'a pas parlé d'échec pour son parti, dont il considère qu'il a plutôt obtenu "un résultat convenable". La coalition libérale-progressiste-chrétienne VVD-CDA-D66-ChristenUnie pourrait, selon les comptages de 98,5% des voix, compter sur 31 sièges au total, sur 75 et a donc perdu 7 sièges, et sa majorité. Le Premier ministre néerlandais, auquel les journaux du pays prédisaient jeudi matin une tâche ardue, n'est pas apparu décontenancé. Il s'est dit désireux d'entamer les contacts avec Thierry Baudet et son FvD "pour voir comment nous pourrions parvenir à des majorités de raison". Dans un discours de victoire prononcé mercredi soir, Baudet avait quant à lui taxé le Premier ministre d'"idiot". (Belga)

Vos commentaires