En ce moment
 
 

Procès de Nordahl Lelandais - JOUR 4: ceux qui ont côtoyé l'accusé défilent à la barre

L'ex co-détenu de Nordahl Lelandais témoigne: selon lui, l'accusé lui a fait des aveux en prison
© Image Belga
 
Nordahl Lelandais
 

Le procès de Nordahl Lelandais se poursuit au palais de justice de Chambéry. La 4e journée d'audience s'est ouverte à 9h. Que s'est-il passé la nuit du 11 au 12 avril 2017? L'ex-militaire va-t-il maintenir sa version d'une bagarre avec le caporal Arthur Noyer ayant conduit à sa mort? Va-t-il parler, une fois encore, de mort accidentelle? Jeudi après-midi, il pourrait être soumis à un interrogatoire sur les faits. Selon l'avancée des débats, cet interrogatoire pourrait cependant être reporté. La projection des images prises par les caméras de vidéosurveillance est prévue pour aujourd'hui.

Procès - Jour 4 - LE DIRECT

10h20 - L'ancien codétenu de Nordahl Lelandais est désormais entendu. Il assure que, lors d'une promenade au centre pénitentiaire de Saint-Quentin Fallavier, l'accusé lui a expliqué comment il avait tué Arthur Noyer et la petite Maëlys. Selon lui, Nordahl Lelandais lui aurait confié avoir pris Arthur Noyer en stop avant de lui demander une fellation. Ce dernier aurait refusé. "Arthur est sorti de la voiture pour pisser. #Lelandais est sorti de la voiture et lui a mis un coup de pierre", a affirmé l'ancien codétenu à la barre.

Dans son récit, l'homme affirme également que l'ancien militaire lui a confié avoir violé Maëlys De Araujo avant de la tuer. Selon lui, si l'accusé lui a livré ses aveux, c'est parce qu'il "avait envie de parler ce jour-là". 

La crédibilité de ce témoin est questionnée. Car après l'avoir dénoncé à la justice, ce dernier avait changé de version plusieurs fois. 

Le président de la cour d'assises lui rappelle qu'il avait notamment parlé à un juge d'instruction d'une simple "dispute". "Vous comprenez qu'on se pose des questions sur la crédibilité de ce que vous dites?", interroge-t-il, évoquant "un certain nombre de choses racontées dans les journaux", notamment autour des penchants homosexuels de l'accusé.

"Je suis pas ce qu'il y a dans les journaux", répond le témoin. "A minima ça circule dans la prison", rétorque le président.

La procureure générale affirme que "ce n'est pas un témoignage sur lequel l'accusation se fondera".

9h30 - Le défilé des personnes ayant côtoyé l'accusé se poursuit à la barre. La journée d'hier a été consacrée à l'audition de ses anciens amis qui lui ont, tour à tour, demandé de livrer la vérité quant aux circonstances du meurtre d'Arthur Noyer. Ce matin, c'est au tour de l'une de ses anciennes collègues d'être entendue, rapporte France Bleu. Ensemble, ils ont eu des relations sexuelles. L'accusé aurait filmé leurs ébats avant de poster la vidéo sur internet, à son insu, apprend-on lors de cette 4e journée d'audience. 

Comme l'ont fait plusieurs témoins depuis le début du procès, cette ancienne collègue, devenue amie de Lelandais, décrit un homme mythomane. "Il mentait sur tout et n'importe quoi, comme la fois où il s'était fait un faux plâtre au poignet pour éviter d'aller au travail", lance-t-elle, citée par France Bleu.

(Rel)ire notre direct consacré à la 3e journée d'audience. 

9h - L'audience est ouverte. Dans le box des accusés, Nordahl Lelandais est vêtu d'une chemise noire. Il apparaît l'œil sombre, relèvent nos confrères de France Bleu. 

Résumé de la 3e journée d'audience

Au troisième jour de son procès pour le meurtre d'Arthur Noyer, Nordahl Lelandais a visiblement été ébranlé par le témoignage d'une amie, mais les exhortations de cette dernière n'ont pas permis de le faire revenir sur sa version d'une bagarre déclenchée par la victime.

L'audience de l'après-midi a été riche en émotion au tribunal de Chambéry. Une amie de l’accusé a tenté de pousser l'accusé dans ses retranchements après avoir raconté à la barre une soirée passée avec Lelandais le 13 avril, environ 36 heures après la mort du caporal Noyer. 


 

 




 

Vos commentaires