En ce moment
 

Puigdemont porte plainte en Belgique contre une télévision espagnole

Puigdemont porte plainte en Belgique contre une télévision espagnole

(Belga) Le président destitué de la Catalogne Carles Puigdemont et l'ancien ministre catalan Toni Comín ont déposé en Belgique une plainte pénale contre Telecinco, la chaîne de télévision espagnole qui avait diffusé fin janvier des SMS échangés par les deux hommes. Cette plainte a pour objet de protéger "le droit au secret des communications privées", ont indiqué jeudi leurs avocats Christophe Marchand et Paul Bekaert.

Les faits en cause remontent au 30 janvier 2018. Alors que le député Toni Comín assistait à Louvain à une réunion du parti nationaliste flamand N-VA, la chaîne Telecinco avait filmé son écran de téléphone, ce qui lui avait permis de révéler des messages qu'il avait reçus de Carles Puigdemont. Dans ces messages, l'ex-président regrettait le "triomphe" de Madrid et estimait le processus d'indépendance de la Catalogne "terminé". M. Puigdemont avait déploré ces fuites dans la presse, tout en confirmant l'authenticité des échanges. Alors que sa séance d'investiture venait d'être reportée, il avait reconnu avoir vécu des moments de doute. Mercredi, les avocats de Carles Puigdemont et Toni Comín ont porté plainte à Louvain contre Telecinco. "Le droit pénal belge, mais aussi espagnol, érigeant en infraction l'interception et la diffusion de communications privées, nous exprimons notre conviction que les faits dénoncés feront l'objet d'une enquête et que les personnes qui s'en sont rendues coupables seront pénalement sanctionnées", ont commenté Mes Christophe Marchand et Paul Bekaert. "L'engagement de nos clients envers la liberté d'expression a toujours été une constante de leur carrière personnelle, professionnelle et politique. Cette plainte n'a pas pour objet de porter atteinte à ce droit fondamental, mais protège un droit tout aussi important dans une société libre et démocratique, le droit au secret des communications privées", ont-ils conclu. (Belga)

Vos commentaires