En ce moment
 

Référendum sur le nom de la Macédoine - L'UE appelle toutes les parties à "respecter" les résultats du référendum

(Belga) L'Union européenne a appelé toutes les parties à "respecter" les résultats du référendum de dimanche sur le changement de nom de la Macédoine, approuvé à une large majorité mais avec une forte abstention. L'Otan a salué une "occasion historique", en dépit du très haut taux d'abstention.

Les Macédoniens ont approuvé dimanche le changement de nom de leur pays à l'occasion d'un référendum marqué par une forte abstention. "Je félicite les citoyens qui ont voté aujourd'hui dans ce référendum consultatif et ont exercé leur liberté démocratique", a déclaré le commissaire européen à l'Elargissement Johannes Hahn dans un communiqué. "J'attends de tous les dirigeants politiques qu'ils respectent cette décision et aillent de l'avant en faisant preuve de responsabilité et d'unité par delà les clivages politiques, et ce dans l'intérêt du pays", a-t-il ajouté, soulignant que le vote exprimait un "large soutien" à l'accord conclu avec la Grèce et à l'intégration "euroatlantique" de la Macédoine. Le commissaire européen n'a toutefois pas fait de référence à l'abstention. 90,72% des électeurs qui ont pris part au référendum ont approuvé la nouvelle appellation de "République de Macédoine du Nord" pour leur petit pays des Balkans, selon les résultats de la commission électorale portant sur près de la moitié (43,57%) des suffrages. 6,26% ont voté contre. Le référendum a toutefois été marqué par une très faible participation, les deux-tiers des électeurs ne s'étaient pas déplacés une demi-heure avant la clôture des bureaux de vote à 19H00. Le secrétaire général de l'Otan Jens Stoltenberg a néanmoins salué "le vote en faveur du oui lors du référendum". Il a enjoint tous les leaders politiques et les partis à "s'engager de manière constructive et responsable pour saisir cette opportunité historique". "La porte de l'Otan est ouverte mais toutes les procédures nationales doivent encore être complétées, a-t-il souligné. (Belga)

Vos commentaires