Royaume-Uni: fan de la monarchie, elle se prépare aux heureux événements royaux

Mariage

Dans sa maison londonienne gardée par une réplique de soldat de la garde royale, Margaret Tyler s'apprête à compléter son encombrante collection de souvenirs royaux à l'occasion des heureux événements attendus dans la famille royale britannique.

Cette retraitée de 74 ans, fan des Royals, a accumulé en quarante ans quelque 10.000 tasses, livres, posters, abattants de toilettes et même silhouettes en taille réelle à l'effigie des membres de la monarchie britannique.

Avec le mariage en mai du prince Harry avec l'actrice américaine Meghan Markle et la naissance du troisième enfant du prince William et de son épouse Kate, attendue en avril, Margaret Tyler doit faire de la place pour accueillir tout un tas de nouveaux objets, des assiettes jusqu'aux serviettes brodées.

"Je ne peux pas résister", explique-t-elle à l'AFP à Wembley, au nord-ouest de Londres.

Cette "maison du patrimoine", comme l'indique une plaque, fait également office de chambre d'hôtes pour les amateurs d'expériences décalées ou d'anecdotes royales, quand elle n'est pas confondue avec un musée.

"L'autre jour, une femme a frappé à ma porte et m'a demandé +A quelle heure ouvrez-vous?+", explique Margaret Tyler.

Ancienne salariée d'une association caritative travaillant avec des personnes atteintes de trisomie, elle a commencé sa collection après la naissance de son quatrième enfant.

"A l'époque, je rassemblais tout dans une pièce du rez-de-chaussée, c'était devenu la +pièce royale+", se remémore-t-elle, habillée aux couleurs de l'Union Jack, le drapeau britannique.

"Les enfants n'étaient pas autorisés à y entrer, mais ça ne les intéressait pas spécialement", reconnaît-elle. "Maintenant qu'ils ont tous quitté la maison, j'ai plus de place, donc j'ai tout rempli".

- "Travail d'amour" -

Sa collection est devenue tellement imposante que ses enfants lui ont interdit de naviguer sur Internet, où elle pourrait encore enrichir son trésor.

Prendre soin de sa collection, qui occupe chaque espace disponible de la maison, est devenu une activité à temps plein pour Margaret Tyler.

"C'est un travail d'amour", explique-t-elle, assise sur le couvre-lit bleu, blanc et rouge, les couleurs du drapeau britannique, dans la "chambre royale". Elle prévient: "Si quelqu'un bouge une tasse, je le vois!".

Elle a même aménagé une chambre en l'honneur de la princesse Diana, la mère des princes William et Harry, décédée en 1997 dans un accident de voiture à Paris. Sur l'un des murs est accrochée une peinture représentant Lady Di et ses deux enfants, le clou de sa collection à ses yeux.

A l'approche de la naissance d'un nouveau bébé royal, Margaret Tyler se prépare à camper devant la maternité où Kate doit accoucher, à Londres. En 2015, elle avait passé onze jours à attendre la naissance de Charlotte, deuxième enfant de Kate et William.

"Je ne prends pas de vacances, je ne fume pas, je ne bois pas, je n'ai pas de voiture. Je me concentre seulement sur la famille royale", explique-t-elle.

- Comme au spectacle -

Zara Philipps, la cousine du prince William, doit elle accoucher cet été tandis que la princesse Eugénie, une autre petite-fille de la reine Elizabeth II, se mariera à l'automne prochain.

Pour les noces de Harry et Meghan, prévues le 19 mai, Margaret Tyler espère figurer parmi les 2.640 personnes invitées au parc du château de Windsor pour assister à l'arrivée du couple et de ses invités. "Je n'aurai pas la réponse avant la fin avril. Mais j'irai, quoi qu'il arrive", dit-elle.

Cette fidèle de la monarchie estime que Meghan sera "un grand atout pour la famille royale": "Kate est la rose anglaise typique. Meghan est plus encline à aider les gens, et c'est une grande fan de Diana", croit-elle savoir.

Son expérience d'actrice lui sera utile, estime-t-elle. "Si vous regardez la famille royale, ce sont les acteurs principaux d'un spectacle. Ils ont les vêtements qui vont avec et nous sommes le public".

Margaret Tyler espère un jour avoir une représentation privée. "J'adorerais prendre le thé avec la reine dans de la porcelaine blanche!", détaille-t-elle.

Vos commentaires