Rugby, Challenge européen: sorti à Cardiff, Pau perd encore gros

Rugby, Challenge européen: sorti à Cardiff, Pau perd encore gros
Le centre Néo-Zélandais de Pau, Conrad Smith au Stade du Hameau de Pau, le 18 novembre 2017 ROMAIN PERROCHEAU

Pau, battu de peu samedi à Cardiff (16-10) en demi-finales du Challenge européen, a perdu gros en avril, après être sorti plus tôt du wagon des qualifiés en Top 14 en s'inclinant contre Bordeaux-Bègles et Agen.

La Section pouvait rêver d'une nouvelle participation à la finale de la petite Coupe d'Europe et d'une première participation à la phase finale du Top 14. Elle peut faire une croix sur la première et n'a plus les cartes en main pour la seconde, avec une 7e place et un calendrier ardu pour les deux dernières journées (déplacement à Montpellier et réception de Toulon).

Vainqueur du Challenge en 2000 et finaliste en 2005, Pau était pourtant très bien parti pour accéder à une 3e finale le 11 mai à Bilbao, dans le Pays basque espagnol voisin du Béarn: meilleure équipe de la phase de poules (6 victoires en autant de matches), elle avait éliminé le Stade Français, tenant du titre, en quarts (35-32) et devait logiquement recevoir Edimbourg pour accéder à la dernière marche.

Mais Cardiff a renversé le tableau en s'imposant 20-6 en Ecosse, ce qui a offert aux Blues une demi-finale à l'Arms Park. Où les Béarnais n'ont jamais été loin au score, mais n'ont jamais réussi à prendre l'avantage.

Car l'arrière gallois Gareth Anscombe a dégainé le premier avec un essai (6e) qui démontrait les lacunes paloises en défense.

Pau a recollé au score par Conrad Smith (19e), qui profitait du contre de Julien Pierre sur un dégagement raté du même Anscombe. Le deuxième ligne était trop court mais pas le centre néo-zélandais, qui tapait à suivre, ramassait le ballon et marquait entre les poteaux sous la pression des défenseurs gallois (7-7, 21e).

La différence se fera au pied et à ce jeu-là, Jarrod Evans sortira vainqueur. Avec 3 pénalités (23e, 38e, 73e), l'ouvreur des Blues a fait mieux que son vis-à-vis Tom Taylor, qui a raté une tentative (17e), et le demi de mêlée Thibault Daubagna, qui a également laissé trois points de côté (50e).

Six points de moins qui offrent une finale à Cardiff face à Gloucester, vainqueur vendredi de Newcastle (33-12). "Cardiff a été plus efficace que nous", a reconnu le manager palois Simon Mannix.

Vos commentaires