En ce moment
 

Ski de fond: 15.000 fondeurs à l'assaut de la plus grande course de ski de fond du monde

Ski de fond: 15.000 fondeurs à l'assaut de la plus grande course de ski de fond du monde
Des fondeurs au départ de la Vasaloppet, à Salen, en Suède, le 5 mars 2017Ulf PALM

Sous la neige, près de 15.000 fondeurs ont sillonné dimanche les 90 kilomètres de la Vasaloppet, la plus grande course de ski de fond au monde, remportée par le Norvégien Tore Berdal chez les messieurs et par la Suédoise Britta Johansson Norgren chez les dames.

Lors de cette course d'élite et populaire, les participants, venus de 45 pays différents, ont serpenté entre Sälen et Mora, dans le centre de la Suède, bravant les flocons. Plus de 1.000 participants ne se sont pas présentés au départ sans doute dissuadés par les mauvaises conditions météorologiques.

Sous un ciel lourd, Berdal a remporté la course en 4 heures et 39 minutes. Il s'est imposé devant ses compatriotes Stian Hoelgaard et Torleif Syrstad.

"C'est un peu comme un voyage organisé" de courir avec d'autres Norvégiens, s'est amusé Berdal auprès de la télévision publique suédoise SVT.

Chez les femmes, la Suédoise Britta Johansson Norgren s'est imposée en 4 heures et 54 minutes.

"C'était incroyablement épuisant", a confié à SVT la skieuse de 35 ans, qui a dominé la course.

Il faisait autour de -2 degrés Celsius, bien plus chaud que le départ le plus givré: -30 avaient été enregistrés en 1935 et 1987.

La Vasaloppet, "course de Vasa", porte ce nom en souvenir du roi Gustav Vasa, qui avait échappé à skis à l'invasion de l'armée danoise en 1521.

Son héritier régnant, Carl XVI Gustav, y a participé à trois reprises et pour la première fois le prince Carl Philip, 39 ans et féru de sport automobile, comptait parmi les coureurs.

Organisée cette année pour la 95e fois, la course a le vent en poupe. Depuis 2003, le nombre de participants, qui viennent du monde entier, a bondi de 60%. Les inscriptions affichent complets en cinq minutes.

La rumeur veut que les efforts physiques soient si intenses que les participants perdent en moyenne trois kilos. Lors des sept points de ravitaillement, ils peuvent déguster une traditionnelle soupe à la myrtille ou du bouillon de légumes.

En 1924, la première édition de la Vasaloppet avait rassemblé 116 coureurs et le Suédois Ernst Malm, 21 ans, s'était imposé en plus de 7 heures.

Le record de la course est détenu depuis 2012 par le Suédois Jörgen Brink, en 3 h 38 min 41 sec. A bientôt 45 ans, l'athlète a annoncé qu'il courait cette année sa dernière Vasaloppet.

Vos commentaires