En ce moment
 

Ski de fond: 16.000 fondeurs à l'assaut de la Vasaloppet

Ski de fond: 16.000 fondeurs à l'assaut de la Vasaloppet
Photo prise le 5 mars 2017 de fondeurs au départ de la Vasaloppet, serpentant sur 90 km entre Sälen et Mora, dans le centre de la SuèdeUlf PALM

Skis aux pieds et bonnets vissés sur la tête, près de 16.000 fondeurs ont sillonné dimanche sur la piste de la Vasaloppet, la plus grande course de ski de fond au monde, remportée par le Norvégien Andreas Nygaard chez les hommes et par la Lina Korsgren chez les dames.

Course d'élite et populaire, les participants, venus de 49 pays différents, ont serpenté les 90 km entre Sälen et Mora, dans le centre de la Suède.

Sous un ciel gris, Nygaard a remporté la course en 4 heures et 24 minutes. Il s'est imposé au sprint devant le Suédois Bob Niemi Impola et son compatriote Stian Hoelgaard.

"C'est un grand rêve depuis des années de gagner cette course, c'est fantastique", a confié Nygaard en larmes à la télévision publique suédoise SVT. Chez les femmes, la Suédoise Lina Korsgren est arrivée première, avec 4 heures et 41 minutes.

Il faisait autour de -8 degrés Celsius, bien plus chaud que le départ le plus givré: -30 avaient été enregistrés en 1935 et 1987.

La Vasaloppet, "course de Vasa", porte ce nom en souvenir du roi Gustav Vasa, qui avait échappé à skis à l'invasion de l'armée danoise en 1521. Son héritier régnant, Carl XVI Gustav, y a participé à trois reprises.

Organisée cette année pour la 94e fois, la course a le vent en poupe. Depuis 2003, le nombre de participants, qui viennent du monde entier, a bondi de 60% et cette année les places sont parties en cinq minutes.

Les plus intrépides ont bravé le froid et réalisé la course de nuit, par équipes de deux. Mais sur les 1.500 équipes inscrites, seules 900 se sont présentées au départ, les températures étant inférieures à -10 sur la majorité du parcours.

La rumeur veut que les efforts physiques soient si intenses que les participants perdent en moyenne trois kilos.

En 1924, la première édition de la Vasaloppet avait rassemblé 116 coureurs et le Suédois Ernst Malm, 21 ans, s'était imposé en plus de 7 heures.

Le record de la course est détenu depuis 2012 par le Suédois Jörgen Brink, en 3 h 38 min 41 sec.

Nouveauté cette année, les organisateurs proposent des repas exclusivement végétariens aux fondeurs: outre la traditionnelle soupe de myrtilles, les skieurs se voient offrir du bouillon de légumes pendant l'étape et des lasagnes végétariennes à l'arrivée.

Vos commentaires