En ce moment
 
 

Sylvie Goulard, une spécialiste de l'Europe

Sylvie Goulard, une spécialiste de l'Europe
Sylvie Goulard en juin 2017 à Paris le jour de son départ du ministère de la DéfenseBENJAMIN CREMEL

Sylvie Goulard, proposée mercredi pour représenter la France à la Commission européenne, est une spécialiste de l'Europe qui a été à deux reprises députée européenne, mais reste liée à une affaire en cours sur des emplois fictifs présumés d'assistants d'eurodéputés MoDem.

Énarque de 54 ans, Mme Goulard a été conseillère politique du président de la Commission européenne, l'Italien Romano Prodi, à Bruxelles, puis députée au Parlement européen, élue sur la liste du MoDem en 2009 et 2014, où elle a notamment travaillé sur l'Union bancaire européenne. Elle n'est plus désormais membre du MoDem.

Après avoir conseillé Emmanuel Macron sur les affaires européennes pendant la campagne présidentielle, elle avait été nommée ministre des Armées dans le premier gouvernement d'Édouard Philippe, en mai 2017, où elle s'était attelée au chantier de la défense européenne.

Un poste éphémère dont elle a dû démissionner un mois plus tard, dans le cadre de l'affaire d'emplois fictifs présumés des assistants des eurodéputés MoDem, en même temps que François Bayrou et Marielle de Sarnez. Une information judiciaire est toujours en cours dans cette affaire mais aucune mise en examen n'a pour l'heure été prononcée.

Connue pour son carnet d'adresses européen bien fourni, cette ancienne enseignante au Collège d'Europe à Bruges (Belgique), parlant couramment l'allemand, l'anglais et l'italien, est une proche de l'ancien Premier ministre italien Mario Monti, avec qui elle a cosigné un ouvrage plaidant notamment pour la renaissance d'une Europe politique.

Elle est par ailleurs la belle-soeur de l'ancien ministre chiraquien Serge Goulard.

Vos commentaires