En ce moment
 

Tessa, une Belge présente à Gênes, a vécu l'effondrement du viaduc: "C'est le chaos"

Tessa, une Belge présente à Gênes, a vécu l'effondrement du viaduc:

Originaire de la commune de Mol (dans la province d'Anvers),Tessa Vreys, rend actuellement visite à sa famille à Gênes et a vécu de près l'effondrement du viaduc. "C'est le chaos. Il y a la police, des ambulances et des journalistes sur place. Le trafic est aussi complètement enchevêtré car ce pont représentait un carrefour important", a-t-elle expliqué à nos confrères de VTM.

Selon Tessa, les fortes pluies seraient la cause de l'effondrement. "Il pleut très fort ici depuis deux jours. Environ 300 à 400 mètres du pont se sont effondrés", ajoute-t-elle.

Tessa et sa famille disent avoir entendu un bruit sourd et ont d'abord pensé qu'il s'agissait d'un coup de foudre. Ils ont eux-mêmes échappé au drame. "Nous voulions rendre visite à un membre de notre famille mais lorsque nous sommes sortis pour prendre la route, le pont, que nous devions emprunter, s’était déjà effondré et toutes les routes avaient été bloquées", a-t-elle déclaré à VTM.

Elle parle par ailleurs du camion de la société Basko qui est passé tout près de la catastrophe. "C'est étrange de voir ce camion à quelques mètres seulement du trou béant", dit-elle. "Une grande partie du pont a disparu. C'est très impressionnant", conclut-elle.


Vos commentaires