En ce moment
 

Theresa May rassure les entrepreneurs quant à l'issue du Brexit

(Belga) La Première ministre britannique Theresa May a assuré aux chefs d'entreprises vendredi que des "progrès importants" avaient été réalisés avec l'UE en vue d'obtenir un accord sur le Brexit qui permettra une "relation commerciale harmonieuse avec l'UE".

La cheffe du gouvernement s'est entretenue vendredi avec plus de 130 chefs d'entreprises pour faire le point sur les négociations du Brexit, à la suite du sommet européen de cette semaine, a indiqué Downing Street dans un communiqué. "Elle a exposé les progrès importants qui ont été réalisés sur l'accord de retrait et sur notre future relation avec l'UE", après la sortie du Royaume-Uni de l'UE, prévue le 29 mars 2019. "Elle a reconnu que quelques questions importantes n'étaient pas encore résolues, mais a déclaré qu'elle avait vraiment l'impression que les dirigeants autour de la table au Conseil avaient la volonté de parvenir à un accord dès que possible cet automne". Les négociations entre Londres et Bruxelles bloquent en particulier sur la question de l'Irlande, les deux parties n'arrivant pas à se mettre d'accord sur une solution pour éviter le rétablissement d'une frontière physique dure entre la province britannique d'Irlande du Nord et la république d'Irlande qui restera dans l'UE après le Brexit. La Première ministre a déclaré aux entreprises que Londres comme Bruxelles souhaitaient que leur future relation soit en place "d'ici la fin décembre 2020", à l'issue de la période de transition qui suivra le Brexit, afin que le "filet de sécurité" ("backstop") destiné à trouver une solution pour l'Irlande ne soit pas utilisé. Elle a exhorté les chefs d'entreprises "à ne pas perdre de vue la récompense" du Brexit: "une relation commerciale harmonieuse avec l'UE et la possibilité de rechercher de nouvelles opportunités et d'ouvrir de nouveaux marchés avec des partenaires commerciaux du monde entier". (Belga)

Vos commentaires