En ce moment
 

Tour de Catalogne: Hodeg se fait un nom au sprint

Tour de Catalogne: Hodeg se fait un nom au sprint
Le coureur de la Quick-Step Alvaro Jose Hodeg lors de sa victoire dans la Handzame Classic, le 16 mars 2018.DAVID STOCKMAN

Le jeune Colombien Alvaro Hodeg a remporté au sprint la 1re étape du Tour de Catalogne, lundi à Calella (Espagne), endossant du même coup le maillot blanc et vert de leader et s'affirmant comme une valeur montante parmi les spécialistes de la vitesse.

Dans le sillage de son compatriote et devancier Fernando Gaviria, Hodeg (Quick-Step) confirme l'essor du sprint colombien, dans un pays jusque-là surtout connu pour ses grimpeurs.

"Je n'y crois toujours pas. C'est ma première victoire en World Tour, je suis tellement heureux. J'ai démontré tout mon potentiel", a souligné le jeune coureur âgé de 21 ans.

Hodeg, mis sur orbite par ses équipiers, s'est largement imposé à Calella devant deux sprinteurs confirmés de l'équipe Bora-Hansgrohe, l'Irlandais Sam Bennett, deuxième, et l'Australien Jay McCarthy.

Le Français Nacer Bouhanni (Cofidis), isolé dans le final, a fini à une morne 7e place, alors qu'il espérait effacer en Catalogne la déception de sa non-sélection pour Milan-Sanremo.

Par le jeu des bonifications, Hodeg s'installe en tête du général avec quatre secondes d'avance sur Bennett, alors que les principaux favoris ont tranquillement fini au sein du peloton.

"C'est un rêve qui se réalise", a commenté le vainqueur du jour. "Cette journée a été incroyable pour moi, mon équipe m'a donné ma chance et cette victoire est pour eux."

Certes, l'épreuve catalane, très montagneuse, présente un plateau modeste en matière de sprinteurs. Mais c'est le deuxième succès cette saison, et le deuxième en l'espace de quatre jours pour le prometteur Hodeg, déjà vainqueur vendredi de la Handzame Classique, en Belgique.

Mardi, la deuxième étape du Tour de Catalogne mènera les coureurs de Mataro à Valls sur 175,6 km, avec un profil un peu similaire à la journée de lundi, une difficulté de 3e catégorie dans le final et la possibilité d'un nouveau sprint, plus ou moins massif.

"Demain (mardi), nous allons sûrement retenter notre chance. Nous avons une équipe très forte et nous serons sans doute dans la bagarre pour l'étape", a souligné Alvaro Hodeg.

Vos commentaires