Tour de Catalogne: Schachmann résiste, Lopez reste en tête

Tour de Catalogne: Schachmann résiste, Lopez reste en tête
L'Allemand Maximilian Schachmann lors de la 4e étape de l'UAE le 27 février 2019GIUSEPPE CACACE

L'Allemand Maximilian Schachmann (Bora-Hansgrohe) a résisté au retour des sprinteurs pour remporter en solitaire la 5e étape du Tour de Catalogne, vendredi à Sant Cugat del Vallès, où le Colombien Miguel Angel Lopez (Astana) a conservé son maillot blanc de leader.

Apparu comme le plus fort au sein d'une échappée de quatre hommes, l'Allemand (25 ans) est parti seul dans les derniers kilomètres et a gagné détaché, avec seulement 13 secondes d'avance sur le peloton où figurait Lopez, 10e de l'étape.

"Sur les 40 derniers kilomètres, j'ai pris en charge une grande partie du travail de l'échappée. Mais le groupe ne s'entendait plus très bien donc j'ai attaqué et j'ai réussi l'une de mes plus belles courses", a savouré Schachmann.

C'est une belle revanche pour lui après sa deuxième place derrière le Belge Thomas De Gendt lundi lors de la première étape.

Le sprint massif a été réglé par l'Australien Michael Matthews (Sunweb), deuxième de l'étape, devant le Sud-Africain Ryan Gibbons (Dimension Data).

Après un succès en Italie sur le GP Industria & Artigianato mi-mars, c'est la deuxième victoire de Schachmann cette saison, et la deuxième de sa carrière sur le Tour de Catalogne après un premier succès d'étape l'an dernier.

"J'aime beaucoup cette course, j'aime son parcours, chaque jour c'est assez difficile avec beaucoup de dénivelé et de montée. Cela me convient très bien", s'est-il réjoui.

Le classement général reste sans changement, malgré une image spectaculaire en fin d'étape: le Colombien Egan Bernal (Sky), troisième du général, a fini l'étape à pied, vélo sur l'épaule, après un incident mécanique. Ce contretemps étant survenu dans la zone neutralisée des trois derniers kilomètres, il a été crédité du même temps que le peloton.

Samedi, la 6e et avant-dernière étape conduira le peloton de Valls à Vilaseca sur 169,1 km, avec un parcours une nouvelle fois accidenté et un nouveau bras de fer en perspective entre baroudeurs et sprinteurs.

Vos commentaires