En ce moment
 

Trump renfonce le clou sur un partage équitable du fardeau avant son arrivée à Bruxelles

(Belga) Le président américain Donald Trump qui se prépare à prendre la direction du sommet de l'Otan à Bruxelles a annoncé la couleur mardi matin et rappelé son mécontentement quant au partage du fardeau équitable au sein de l'Alliance. "Les États-Unis dépensent beaucoup plus que tout autre pays pour les protéger. (Ce n'est) pas juste pour le contribuable américain", a-t-il tweeté.

"Je me prépare à partir pour l'Europe. Ma première réunion (prévue sera) l'Otan. Les États-Unis dépensent beaucoup plus que tout autre pays pour les protéger. (Ce n'est) pas juste pour le contribuable américain. En plus de cela, nous perdons 151 milliards de dollars sur le commerce avec l'Union européenne. Chargez-nous des gros tarifs douaniers (et barrières commerciales)!", a écrit M. Trump, faisant le lien entre le conflit commercial qui oppose les Etats-Unis et l'Union européenne avec la question des dépenses de défense des pays alliés. Le président américain est attendu vers 21h00 à l'aéroport militaire de Melsbroek pour participer au sommet de l'Otan qui se déroule ces 11 et 12 juillet. La hausse des dépenses de défense est un véritable leitmotiv du président américain. Exigé d'abord par le président Barack Obama, la demande a été récupérée par Donald Trump dès le lancement de sa campagne électorale. Il exige que les alliés européens dépensent au moins 2% de leur PIB aux dépenses militaires d'ici à 2024. Par ailleurs, les tensions entre Washington et Bruxelles se multiplient après un G7 en demi-teinte. Mais aussi suite aux décisions du président américain d'imposer des taxes sur les importations d'acier et aluminium, de sortir de l'accord sur le nucléaire iranien ou encore de l'accord de Paris sur le climat. (Belga)

Vos commentaires